Skip to Content (Press Enter)

English / Français

10 vins de Sicile à essayer dès maintenant

Lors d'un voyage dans le sud de l'Italie, notre reporter découvre une renaissance vinicole en Sicile. Voici les cépages à ne pas manquer.

Feudo Disisa, un domaine viticole dans la région de Monreale

Vignes et oliviers poussent sur les collines face à la mer à Feudo Disisa, un domaine viticole dans la région de Monreale, près de Palerme.

On fabrique du vin depuis 3000 ans dans ces îles du Mezzogiorno. Le nombre de producteurs de vin de ­qualité, privilégiant les petits lots et les cépages indigènes, a explosé ces 10 dernières années. Voici des noms à connaître.

 

 

Rouge

Caïd des rouges siciliens, le nero d’avola est cultivé partout dans l’île. Si un bon steak s’arrosait d’un barolo il y a 10 ans, ce rouge tannique et juteux se défend désormais tout seul. Fruité, herbacé, au goût de terroir et même fumé, le nerello mascalese (et son cousin plus souple, le nerello cappuccio) croît au frais sur les pentes volcaniques de l’Etna, encore en activité. Assemblage de frappato rouge rubis, au goût de fraise et de sous-bois, et de nero d’avola, le cerasuolo di vittoria est une DOCG de la côte sud-est aux envoûtants arômes de cerise, de réglisse et d’épice.


Blanc

Avec l’inzolia, au goût de noix et d’acidité agréable, et le ­catarratto aux notes d’agrumes, le grillo, charpenté, est à la base de la célèbre industrie du vin muté de la ville maritime de Marsala. Ces vieux cépages, et les vifs grecanico et zibbibo (ou muscat d’Alexandrie), donnent des vins monocépages, mais plus souvent des blancs d’assemblage frais qui s’accordent bien aux abondants poissons et fruits de mer de Sicile. Dans la région de l’Etna, des vignes du rustique ­carricante poussent librement en massifs, comme c’était le cas il y a des millénaires.

Sur le même sujet

ITALIE     SICILE     VIN    

S'il vous plait, laissez un commentaire

Les balises HTML seront retirées
Les adresses commençant par http:// seront automatiquement converties en liens