Skip to Content (Press Enter)

English / Français

11 superbes hôtels-spas au Canada

Hutte de sudation, médecine chinoise traditionnelle et chaussettes froides énergisantes : les hôtels canadiens offrent bien plus que des massages pour soigner le voyageur du XXIe siècle.

Sweat Lodge

Cérémonie de purification en hutte à sudation

Sur la terrasse détente du Skwachàys lodge
Trapu et vêtu en tout et pour tout d’un jean et de lunettes, Old Hands me demande : « Combien de pierres croyez-vous pouvoir supporter ? » Je lui dis de ne pas me ménager. L’armature de saule de la hutte est tendue d’épaisses couvertures. À l’intérieur, l’obscurité règne. Nous sommes assis en tailleur sur le sol de terre battue. Avec précaution, l’assistant d’Old Hands apporte des pierres de lave chauffées à 520 °C en les tenant entre deux bois de cerf. « Les aïeux arrivent », dit-il, évoquant les esprits qui résident dans les pierres. À la louche, il verse de l’eau sur quatre d’entre elles, empilées au centre de la hutte. La vapeur remplit l’espace. Je ne saisis pas les mots chantés par Old Hands, qui est né en Californie dans la tribu des Shoshones de l’Ouest, mais le battement du tam-tam me vrille l’âme. Tour à tour, nous parlons de nos combats quotidiens, et je trouve étrangement libérateur le fait de me révéler ainsi à deux inconnus. Et nous suons. Après quatre répétitions, nous sortons dans la clarté du jour. Je me sens léger, purifié. « Parfois, la vie, c’est comme un sac à dos trop lourd, illustre Old Hands. On n’est pas conscient du poids qu’on traîne tant qu’on ne s’en défait pas. »

Skwachàys Lodge, Vancouver
Un mât totémique de 12 m surplombe la façade victorienne de cet hôtel autochtone, dont chacune des 18 suites abrite des œuvres originales d’artistes locaux issus des Premières Nations.
29/31 West Pender St., 604-687-3589, skwachays.com


Van Active Body

Van Active Body

Au Willow Stream Spa
Habituellement, pour me remettre d’un vol vers Vancouver, je jogge au parc Stanley. Mais aujourd’hui, comme il bruine, j’opte pour le spa de 790 m2 au cinquième étage, question de refaire le plein d’énergie à l’aide d’un traitement tonifiant. Je m’allonge d’abord sur le ventre pour une exfoliation. Les arômes de pin, de géranium et d’ylang-ylang me rappellent les forêts voisines. Je passe sous la douche, puis me dirige vers le sauna finlandais aux murs de verre. Après une seconde ablution, froide cette fois, pour stimuler mon métabolisme, je m’allonge à nouveau pour un ultime massage détoxifiant, à base de genévrier, de fenouil et de lavande bios. Exfoliation, douche, sauna, massage… c’est comme une ascension du Grouse Grind, mais pour l’âme.

Fairmont Pacific Rim, Vancouver
Cet élégant hôtel de Coal Harbour donne sur la baie Burrard. Dans le hall, son bar est bondé de voyageurs d’affaires chics venus apprécier des spectacles d’artistes émergents.
1038 Canada Pl., 604-695-5300, fairmont.com/pacific-rim-vancouver


Flotation Therapy

Bain flottant

Au Madrona del Mar Spa
« J’ai pris des bains régulièrement pendant un an, et c’est fou comme je faisais des rêves lucides », me dit Carol, alors que nous descendons vers le bain flottant de cette retraite en bord de mer de 418 m2. Flotter en apesanteur permettrait d’atteindre un état de relaxation semblable au sommeil et de soigner des maux comme le stress, l’insomnie, l’arthrite et les blessures sportives. Stress et insomnie : voilà mon lot. Seul dans une pièce éclairée à la chandelle, je me glisse dans le bassin carrelé d’ardoise, assez spacieux pour que je fasse l’étoile. Je suis en suspension dans une solution supersaline d’un kilo de sel d’Epsom par deux litres d’eau. Je laisse mon corps dériver, puis mon esprit. Carol fait clignoter la lumière pour me signaler la fin de la séance, ce qui s’approche le plus d’une notification depuis une éternité.

Galiano Inn & Spa, île Galiano, Colombie-Britannique
Avec un foyer au bois dans chacune des 20 chambres et suites de cet hôtel des îles Gulf, les couchers de soleil rosés qui se reflètent sur la cime enneigée du mont Baker sont encore plus spectaculaires.
134 Madrona Dr., 250-539-3388, galianoinn.com


Peaks of Slimness

Peaks of Slimness

Au the Spa at the Hazelton
Après un périple gastronomique, je mise sur un soin conçu pour éliminer la cellulite et redonner du tonus (ou en donner l’illusion, du moins). « Vous n’êtes pas très enveloppé », dit ma thérapeute avec un fort accent estonien, tout en m’enduisant le corps de sérum amincissant D. Solution Booster de Valmont, à base de caféine et de forskoline extraite d’une plante médicinale couramment utilisée en Inde, en Afrique et en Amérique du Sud. Un agréable frisson parcourt ma peau tandis qu’elle me palpe, roule et pétrit les cuisses et le gras des bras dans un mouvement de demi-lune visant à briser les membranes de mes cellules adipeuses. En travaillant mes épaules, elle m’avoue que les hommes optent rarement pour ce type de soin. Quoi, les hommes ne dînent pas dans Yorkville ? À hauteur de mes flancs, elle trouve enfin un peu de chair. Mes poignées d’amour envolées, place à un beigne à la gelée avant mon vol.

The Hazelton Hotel, Toronto
Prisé des artisans du cinéma, cet hôtel design du chic quartier pavé de Yorkville est doté d’une salle de projection privée aux murs tapissés de mohair.
118 Yorkville Ave., 416-963-6300, thehazeltonhotel.com


Indigenous Hot Stone Massage

Massage traditionnel aux pierres chaudes

Au Riverstone Spa
Je suis ici pour recevoir un soin créé en reconnaissance de la riche histoire de la communauté autochtone de la région, censé équilibrer mon énergie et harmoniser mon corps, mon esprit et mon âme. Il me faut d’abord définir une intention personnelle (en l’occurrence, cesser de juger trop sévèrement les limites de mon corps vieillissant) tandis que ma thérapeute Lisa, qui ne sait pas que c’est mon anniversaire, allume une chandelle parfumée au foin d’odeur, symbole de bonheur, de bonté et de force. Avec une plume d’aigle cérémonielle, elle trace des symboles sur son corps, puis sur le mien, et enfin sur la salle et les pierres, tout en répandant de la fumée de sauge, de cèdre, de wiikenh et de foin d’odeur pour chasser les énergies indésirables. Elle sort un assortiment de mini cristaux de chakra et m’invite à en choisir trois qui m’interpellent. « Ce cristal turquoise représente le chakra de la gorge », dit-elle à propos de mon préféré. Tout ça fait un peu nouvel âge, mais je suis rapidement inondé d’énergie positive. Lisa frotte mes jambes avec des pierres de basalte chaudes. Leur chaleur pénètre mes muscles et irradie jusqu’aux os. Elle en met deux autres dans mes paumes, que je tiens tandis que ses doigts massent ma tête. Au terme de l’expérience, je me sens solide comme le roc.

Inn at the Forks, Winnipeg
Dans un lieu au confluent des rivières Rouge et Assiniboine, cet hôtel-boutique de 117 chambres sert une cuisine de proximité au Smith, à deux pas du Musée canadien pour les droits de la personne.
75 Forks Market Rd., 204-942-6555, innforks.com


Hammam et Gommage

Au Miraj Hammam Spa by Caudalie
« C’est le meilleur remède à un vol de nuit », affirme ma femme, Sarah, enveloppée dans un sarong, qui est venue directement de San Francisco pour se détoxifier avec moi. Hormis notre masseuse, Tina, il n’y a personne d’autre dans le vaste hammam mosaïqué au plafond voûté suintant sous l’effet de la condensation (ce bain de vapeur humide traditionnel du Moyen-Orient était jadis appelé « le médecin muet »). Sarah et moi allons dans une section vitrée, où de l’air chaud et humide parfumé à l’eucalyptus s’échappe d’un bassin bouillonnant, et nous évacuons nos toxines par tous les pores de nos corps. Tina prodigue d’abord le gommage de Sarah. À son retour, mon épouse a l’air de la plus heureuse odalisque de l’empire. Quand vient mon tour de m’étendre sur la grande dalle de marbre Jerusalem Gold, Tina exfolie ma peau avec du savon noir marocain, une pâte végétale gorgée de vitamine E faite d’olives broyées, d’huile, de sel et de potasse. Ensuite, elle me rince pour éliminer les molécules de mon ancien moi. Nous nous prélassons tout le reste de l’après-midi en dégustant du thé sucré, des baklavas et des raisins, à la turque.

Shangri-La Hotel, Toronto
Ce luxueux temple de verre compte 202 chambres (parmi les plus grandes du pays) et abrite le resto d’inspiration asiatique Bosk.
1188 University Ave., 647-788-8888, shangri-la.com/toronto/shangrila


Wet Sock Circulation

Wet Sock Circulation

Au Spa at Claramount
Ce bâtiment patrimonial, à deux pas du port de Picton, semble être le lieu idéal pour me mouiller. Brandy commence par un massage des pieds et des mollets avec gommage à la menthe. « Ça réveille l’appareil circulatoire », dit-elle en sortant d’un seau de glace deux boules telles des balles de baseball, qui sont en fait des bas de contention blancs en coton. « Avec ceci, on va le comprimer. » L’idée est d’activer la circulation afin de réchauffer les petons frigorifiés, ce qui stimule le système immunitaire et aide à détoxifier le sang. Ce soin est parfait pour moi, vu le nombre de caves à vin que j’ai visitées récemment (ah, les dures obligations d’un sommelier diplômé !). Lorsque Brandy me met les bas glacés, mon corps entier subit un choc. Une seconde paire de chaussettes augmente la pression et l’isolation. Pendant les 15 minutes qui suivent, il n’y a que moi, mes pieds gelés et les doigts experts de Brandy massant mon cuir chevelu. Quand on enlève les bas, je suis prêt pour courir un marathon... pieds nus.

Claramount Inn, Picton, Ontario
Au cœur du comté de Prince Edward, ce manoir colonial géorgien regorgeant d’antiquités est le lieu de départ idéal pour se lancer à la découverte du parc provincial Sandbanks et des vignobles des environs.
97 Bridge St., 613-476-2709, claramountinn.com


Traditional Chinese Medicine

Médecine traditionnelle chinoise

Au the Spa
Je ne sais trop à quoi m’attendre de mon tout premier soin de médecine traditionnelle chinoise, et Inbal, ma thérapeute, non plus. C’est un peu ça, l’idée : je réponds à ses questions, lui faisant part de mes problèmes d’asthme et de peau, et elle décide que l’acupuncture pourra acheminer mon énergie corporelle (le qi) vers les zones à traiter. (Quels autres maux devrais-je évoquer la prochaine fois pour me faire prescrire les cymbales tibétaines ?) « La peau est notre troisième poumon, dit-elle. Tout est dans tout. » C’est à peine si je sens les aiguilles en inox quand elle les enfonce. J’en compte sept au total, dont une au milieu du front. Peu à peu, je constate qu’une énergie nouvelle circule dans mon corps, par des voies internes que j’appellerai désormais mes méridiens. « Les aiguilles signalent à votre qi de s’activer », explique Inbal après les avoir retirées. Je saisis ses paroles avec une acuité redoublée.

Four Seasons Hotel, Toronto
Yabu Pushelberg signe la déco du porte-étendard de la chaîne canadienne Four Seasons situé à l’angle Bay et Yorkville, et du Café Boulud, au deuxième étage de cet hôtel qui en compte 55.
60 Yorkville Ave., 416-964-0411, fourseasons.com/toronto


Massage lomi-atsu

Massage lomi-atsu

Au Scandinave Spa vieux-Montréal
De la porte de l’hôtel Saint-Sulpice à celle du Scandinave Spa, avec qui il est associé, il y a seulement 125 pas sur les pavés du Vieux-Montréal, et je suis tenté d’y aller en peignoir. Dans ce lieu à l’esthétique scandinave discrète et à l’éclairage tamisé, de jeunes couples chuchotent d’un air conspirateur. Ils doivent se féliciter de faire une trempette d’après-midi. Lise-Bebianne me conduit par-delà des bains bouillonnants jusqu’à une pièce silencieuse. Le lomi-atsu combine les mouvements d’avant-bras rythmés et fluides du lomilomi hawaïen avec les points de pression du shiatsu japonais pour favoriser la détoxification des organes abdominaux. C’est un voyage autour du monde (Honolulu, Tokyo, Stockholm, puis retour à Montréal) où l’on ressent l’opposé des effets du décalage. « Nous avons travaillé votre énergie, dit-elle, alors aujourd’hui, contentez-vous d’être... » J’attends qu’elle finisse sa phrase, mais l’essentiel est là. Contentez-vous d’être.

Hôtel le Saint-Sulpice, Montréal
Les 108 chambres de cet hôtel-boutique du Vieux-Montréal sont toutes de vastes suites, et son resto français, le Sinclair, propose salle à manger vitrée et terrasse au jardin.
414, Rue Saint-Sulpice, 514-288-1000, lesaintsulpice.com


Maple body scrub

Exfoliant à l’érable

Au Spa du Manoir
Ça sent le sirop d’érable à plein nez dans la salle de soins, odeur agréablement canadienne. Je rêve de cabanes à sucre pendant que Mélanie exfolie ma peau à l’aide d’un gommage de l’Herbier, une compagnie de Mont-Saint-Grégoire, à base de sirop d’érable, ingrédient riche en calcium, en fer, en magnésium et en potassium. Elle prépare ensuite ce qui m’a tout l’air d’une pâte à crêpes, et m’en enduit tout le corps. Je m’assoupis une vingtaine de minutes. À mon réveil, l’enveloppement d’argile a durci, et c’est seulement après une douche rapide que je retrouve ma mobilité. Un lait hydratant à l’odeur sucrée rend ma peau incroyablement douce… et, étrangement, me donne envie de pain doré.

Hôtel Manoir Victoria, Quebec City
Face au premier hôpital permanent d’Amérique du Nord, cet hôtel de 156 chambres propose une piscine au sel et une cuisine d’inspiration nordique au resto Chez Boulay Bistro Boréal.
44, Côte du Palais, 418-692-1030, manoir-victoria.com


Signature salt glow

Sels purifiants spéciaux

Au Spa at Ninety4
Du haut d’une colline donnant sur le port de Lunenburg et sa goélette restaurée Bluenose II, je profite d’un bain chaud bonifié d’un produit moussant à l’huile d’olive. Au fond de l’eau, des DEL éclairent la baignoire de couleurs variables, tels des signaux lumineux m’invitant à me détendre. Facile, avec un bon verre de vin ! (Que tous les proprios de spas sans permis d’alcool passent à la planche.) Bien ramolli, j’étends ma coque sur une table où Lacey, un mélange d’huile à massage et de sel désionisé à portée de main, débarrasse ma peau de ses impuretés et de tout ce qui s’y incruste. Sa tâche accomplie, je me sens aussi neuf et resplendissant que le Bluenose II après sa remise à l’eau en 2012. Toutes voiles dehors !

Lunenburg Arms Hotel & Spa, Lunenburg, Nouvelle-Écosse
Perchée sur une colline dans la ville portuaire historique de la Côte Sud, cette maison en déclin bleu respire la chaleur des Maritimes, à une rue des boutiques de Montague Street.
94 Pelham St., 902-640-4040, eden.travel/lunenburg

Sur le même sujet

HÔTEL CANADIEN     ÎLES GALIANO     HÔTELS     LUNENBURG     SPAS     TORONTO     VANCOUVER     HÔTELS-SPAS     WINNIPEG    

S'il vous plait, laissez un commentaire

Les balises HTML seront retirées
Les adresses commençant par http:// seront automatiquement converties en liens