Skip to Content (Press Enter)

English / Français

Point de départ Situé dans ce qui était jusqu’en 1987 une célèbre parfumerie, l’hôtel Magna Pars Suites de Milan a bien sûr misé sur le nez. Chacune des 39 chambres est inspirée d’une odeur : les clients peuvent ainsi rester dans la suite Lavender et repartir avec un flacon de la parfumerie du rez-de-chaussée, LabSolue. Pourquoi « Les odeurs aident le cerveau à mémoriser plus nettement les expériences », affirme Cédric Gobilliard, vice-président directeur de la division Lifestyle d’AccorHotels, qui érige à Paris le premier hôtel de la marque de parfums Lola James Harper. « Les voyageurs aiment les griffes originales aux fortes personnalités. Ils réagissent à ces lieux avec émotion, et un parfum peut amplifier cette sensation. » Ailleurs aussi Dans le Lola James Harper, dont l’ouverture est prévue cette année, chaque étage sera parfumé d’une des 25 eaux de toilette de la maison, notamment The Comics Store of George, dont le nom et l’odeur typique (peuplier et épices) rappellent la boutique de bédés favorite du fondateur Rami Mekdachi à New York. Et Coqui Coqui, connu pour ses propriétés mexicaines et ses essences inspirées du Yucatán, s’est installé à Bora Bora. Humez la nature luxuriante de l’île de Polynésie française (ylang-ylang et noix de coco) dans les fragrances et bougies de son spa, maintenant ouvert, et de sa résidence, attendue pour le printemps.

Photos : Le hall du Lola James Harper, d’après une présentation de 2018 (gauche) ; Hotel Magna Pars Suites (droite)