Faire une fête est un jeu d'enfant. Mais jouer le rôle d'hôte ou d'hôtesse avec classe est un art. Les gens assistent à une foule de réceptions durant le temps des fêtes, et vous tenez (comme tout le monde...) à ce que la vôtre soit inoubliable. Le secret ? Marier la tradition et l'innovation, et donner l'occasion à vos invités de s'amuser à fond tout en évitant les excès désagréables. Voici quelques trucs pour y arriver.

Qui se ressemble s'assemble
Toutes les fêtes réussies ont au moins une chose en commun : faire la conversation est toujours agréable. Ce n'est jamais acquis au départ, surtout quand on invite des gens qui font partie de groupes différents. Il faut donc être attentif et jouer les intermédiaires. Pensez, par exemple, à des personnes qui ne se connaissent pas mais qui, selon vous, pourraient bien s'entendre. Parlez-leur de votre « intuition », et elles essaieront sûrement de se croiser pour vérifier par elles-mêmes. Et, qui sait, vos deux invités deviendront peut-être des « amis Facebook ».

Choisissez un thème
Ce n'est pas parce que c'est le temps des fêtes que vous devez consteller votre résidence de décorations dépareillées. Tenez-vous-en à une ou deux couleurs, pour que l'ensemble soit unifié. Choisissez un thème qui servira à unir tous les éléments de votre fête, du repas à la musique. Et un thème favorise souvent le rapprochement des gens, surtout s'ils sont invités à y contribuer d'une façon ou d'une autre. Cette année, pourquoi ne pas, par exemple, fêter « rétro », ou bien « rouge, comme le nez du célèbre renne » ?

Soyez prêt
Vous recevez un samedi soir ? Assurez-vous d'avoir acheté dès le vendredi tout ce que vous servirez à boire et à manger. Ainsi, vous pourrez passer la journée à vous préparer sans avoir à quitter la maison pour faire des courses. N'ayez pas peur de demander à des amis de vous aider. Il est important que tout soit prêt quand vos invités arriveront : vous pourrez alors vous aussi vous amuser.

Soyez prêt à tout
Toute fête, même la plus réussie, donne (presque) toujours lieu à un incident imprévu. Avant le jour J, vérifiez votre trousse de premiers soins, et procurez-vous les articles manquants s'il y a lieu. N'oubliez pas l'eau pétillante : c'est idéal en cas d'indigestion, et presque miraculeux pour enlever certaines taches. Et n'oubliez pas de ranger les vases, les bibelots et tout ce qui pourrait se casser. Même à jeun, les gens se heurtent souvent aux meubles, ou même aux autres invités.

Donnez l'heure juste
À une autre période de l'année, inviter les gens pour 21 h serait l’idéal. Pendant le temps des fêtes, il est préférable de commencer la soirée à 19 h 30. Cela permet à vos invités de participer à d'autres fêtes qui ont lieu durant la même soirée. Et soyez souple : certains de vos amis s'attarderont peut-être dans d'autres réceptions et risquent ainsi d'arriver un peu en retard.

Portez un toast
Le temps des fêtes se prête bien aux punchs de toutes sortes, et les gens apprécient avec nostalgie ce rappel des merveilleuses hôtesses d'antan. Assurez-vous que tout le monde a un verre, et encouragez vos invités à se servir autant qu'ils le veulent. Le punch rend joyeux, et, comme c'est très sucré, il est rare qu'on en boive trop (ce qui n'est pas à négliger). Offrez deux ou trois choix de boissons alcoolisées, et n'oubliez pas une boisson sans alcool. Le cidre est l'ingrédient de base idéal.

Boire, c'est bien... Boire et manger, c'est mieux
Une fête n'est pas une véritable fête sans merveilleuses petites choses à grignoter. Une erreur courante, en cette matière, est de ne pas en offrir en assez grande variété. La règle de base : 10 trucs qui se grignotent facilement, et des saveurs appropriées à cette période de l'année, comme la muscade et le clou de girofle. Voyez à ce qu'il y en ait assez dans les plats de service, et mettez le reste de côté tant qu'il n'en manque pas. À moins que vous ne soyez une cuisinière ou un cuisinier chevronné, suivez les recettes à la lettre. C'est bien d'essayer des choses nouvelles, mais pas au risque d'abîmer le palais de vos invités.

Action-réaction

Les plats se vident, mais les plaisanteries tombent à plat ? Les gens lèvent le coude, mais les conversations ne lèvent pas ? Vous devez prendre les choses en main. Par exemple, demandez à quelqu'un de timide de vous aider à remplir les plats ou les verres : bien souvent, l'action entraîne la parole.

Orchestrez vous-même la musique

Pensez d'avance à ce que vous offrirez comme musique à chaque étape de la soirée. Quand les invités arrivent, il est préférable que la musique soit douce. Prévoyez des pièces endiablées pour le cœur de la fête. Et n'oubliez pas les harmonisations apaisantes pour préparer le départ en ramenant les gens sur terre. Si vous voulez éviter la catastrophe, assurez-vous que vos CD et votre lecteur MP3 sont bien cachés, sinon il se pourrait que quelqu'un se propose de vous « aider »...

Amusez-vous
C'est à vous de donner le rythme à vos invités. Si vous êtes pompette, ils risquent de se soûler. Si vous êtes visiblement stressé, ils vont penser qu'ils sont de trop. Si tout est prêt, vous pourrez relaxer et avoir du plaisir pendant la soirée avec vos invités. Ils le sentiront, et transformeront votre réception en réussite.