Skip to Content (Press Enter)

English / Français

Emily Blunt

L’actrice britannique parle de plongée urbaine, de langues secondes et du seul rôle qu’elle refuserait.

Emily Blunt

Comment faites-vous pour explorer une nouvelle ville ?

Je cherche à m’y perdre. J’essaie de tout absorber, comme une éponge. J’ai beaucoup voyagé, et mes parents ont toujours eu à cœur de m’éveiller à diverses cultures et expériences. C’est ancré en moi d’y aller à l’instinct.

Parlez-vous d’autres langues que l’anglais ?

L’espagnol, un peu, mais l’italien me tente. Je me suis mariée au lac de Côme il y a presque deux ans et j’ai passé beaucoup de temps en Italie. J’aime la cuisine de ce pays. C’est sans doute pourquoi j’ai si envie d’y retourner : pour commander précisément ce que je veux !

Vous parlez mandarin dans votre nouveau film, Salmon Fishing in the Yemen. Racontez-nous.

Pour cette scène, je m’adressais à des acteurs chinois qui jouaient des ingénieurs. Ils me regardaient, mais je ne crois pas qu’ils arrivaient à me comprendre. Quand j’ai demandé : « Comment je me débrouille ? » ils ont répondu par « Euhhh ». On a bien ri.

Comment occupiez-vous vos temps libres pendant le tournage ?

À Londres, chacun rentrait chez soi et vaquait à ses affaires. On était crevés, parce qu’on tournait en règle générale six jours par semaine. Puis on est allés au Maroc : le paradis. On habitait tous le même hôtel. On prenait un verre le soir, puis on traversait la rue pour aller à un resto français. C’était parfait, un peu comme un camp de vacances.

Comment choisissez-vous vos rôles ?

On me propose de tout, des films indépendants aux superproductions, parce que j’ai la réputation d’être prête à toucher à tout. Le seul genre que je n’ai pas fait, c’est un western. J’adorerais en faire un… à condition de ne pas jouer la demoiselle en détresse.


Domicile
Londres

Signe distinctif
Ses rôles très variés, entre l’assistante bafouée de Meryl Streep dans Le diable s’habille en Prada et le rôle-titre de Victoria: les jeunes années d’une reine

Derniers projets
Salmon Fishing in the Yemen, un film de Lasse Hallström avec Ewan McGregor, et The Five-Year Engagement, une comédie romantique avec Jason Segel

Essentielle en voyage
« Une passe d’autobus »

Sur le même sujet

ARTS & CULTURE     TÊTE-À-TÊTE     PASSEPORT     QUESTIONNAIRE    

S'il vous plait, laissez un commentaire

Les balises HTML seront retirées
Les adresses commençant par http:// seront automatiquement converties en liens