Skip to Content (Press Enter)

English / Français

Matty Matheson sur son premier livre de cuisine et son côté vulnérable

Le chef endiablé et animateur télé s’ouvre à nous.

Matty Matheson

Ville natale et domicile Fort Erie, Ontario

Signe distinctif Chef connu pour le Parts & Labour à Toronto et animateur de Dead Set on Life et It’s Suppertime! sur Viceland

Projet actuel Promotion de son premier livre, Matty Matheson: A Cookbook

Dernier voyage New York, pour enregistrer une version audio de son livre. « Vous pourrez cuisiner avec moi. Je suis l’un des premiers chefs à faire ça. »


Dans l’intro de votre livre de cuisine, vous dites craindre qu’on le lise. Pourquoi ?
Ma personnalité télé est bruyante et drôle, mais dans mon premier livre, je révèle un côté plus franc et vulnérable. J’ai peur que les gens n’aiment pas cet aspect de moi, comme j’ai craint de devenir impopulaire quand j’ai arrêté de boire et de consommer. Mais il y a plusieurs facettes de moi à aimer. Si on n’a pas peur, c’est qu’on n’est probablement pas en train de faire quelque chose de significatif.

Qu’avez-vous appris en écrivant ce livre?
Je sais maintenant ce qui compte pour moi. Bien des familles n’ont pas de quoi manger chaque soir; mes parents ont travaillé très dur pour subvenir à nos besoins. Il faut trouver le temps de cuisiner et de manger en famille. Comme je suis père, je peux créer mes propres traditions. Je m’en réjouis. J’ai 36 ans, donc assez d’expérience pour réfléchir à mon passé. J’ai une meilleure conscience de moi, et je pense que mon livre le prouve.

Pourquoi avoir été si ouvert quant à votre sobriété ?
C’est dur d’en jaser, mais ça fait partie de mon histoire. Bien des gens me disent qu’ils sont allés en désintox grâce à moi ou que je les ai aidés à renoncer à la drogue. C’est à la fois lourd, beau et géant. L’important, c’est de vouloir s’améliorer.

Que pensez-vous du climat nocif dans la restauration en 2018 ?
Ce milieu a toujours fait preuve de sexisme et d’abus de pouvoir. Tous les chefs que j’ai rencontrés ont subi des insultes, des coups ou du harcèlement. Il faut que ça cesse.

Comment est votre relation avec vos admirateurs sur Instagram ?
Quel zoo ! J’ai partagé la pub de Nike avec Colin Kaepernick en septembre et j’ai perdu 800 abonnés. Cela dit, je préfère afficher mon soutien et perdre des abonnés racistes. Je n’essaie pas de faire de la politique, mais la moindre des choses si on est un Blanc avec une tribune, c’est d’exprimer son appui.

Votre famille vient du Nouveau-Brunswick. Votre mets préféré de la côte Est ?
Homard poché froid et beurre chaud. Si je ne mangeais que ça jusqu’à ma mort, je serais heureux.

Comment se passe le retour dans votre ville natale, Fort Erie?
J’ai acheté une ferme de 5 ha; j’adore! Les gens me demandent quels légumes je veux y faire pousser; je leur réponds: «Juste une piscine.»

Sur le même sujet

TÊTE-À-TÊTE