Skip to Content (Press Enter)

English / Français

Guide de voyage de Istanbul

Profitez au maximum de votre séjour grâce à une nuit dans un hôtel-musée, aux kébabs d’agneau cuit longuement, à une visite à la mosquée Eyüp Sultan et bien plus.

Où loger  /  Où manger et boire  /  Quoi faire  /  Comment se déplacer

Où loger

Çirağan Palace

Photo : Ciragan Palace Kempinski Istanbul

Çirağan Palace

Pour les chambres d’inspiration baroque

You won’t find better views of the Bosphorus Bridge – or a more beautiful waterfront piazza, complete with heated infinity pool and perfectly manicured courtyard – than at this restored Ottoman Empire palace-turned-hotel. Even better: Water views come with nearly 80 percent of the Baroque-style rooms.

Çiragan Cad. 32, Besiktas 34349, Istanbul, 90-212-326-46-46, kempinski.com

Pera Palace Hotel, Jumeirah

Pera Palace Hotel, Jumeirah

Pour l’histoire de l’élégance

Passionnés d’histoire, vous serez comblés. Cet hôtel est le plus ancien en ville (construit en 1895, il a été élevé au rang d’«hôtel-musée») et il est depuis toujours le repaire des célébrités. Assoyez-vous au bar, là où Ernest Hemingway s’est lui-même accoudé, ou prenez une bouchée au restaurant Agatha, du nom de la célèbre romancière Agatha Christie.

Çatma Mescit Mah., Tepebaşı Çamlık Sok. No. 52, Tepebası, Beyoğlu, 90-212-377-4000, jumeirah.com

Hotel Empress Zoe

Hotel Empress Zoe

Pour l’histoire byzantine

Impossible de trouver plus belle vue sur le pont du Bosphore ou plus belle terrasse (avec piscine à débordement chauffée et cour paysagée) que dans ce palais ottoman converti en hôtel. En prime, la majorité des chambres de style baroque ont une vue sur l’eau.

Akbiyik Cad No. 10, Sultanahmet, Istanbul, 90-212-518-2504, emzoe.com

Adahan Istanbul

Adahan Istanbul

Pour la tranquillité

Débutez la journée avec un déjeuner à la terrasse du toit de cet hôtel-boutique de 40 chambres sis dans un immeuble d’appartements datant de 1874. À quelques mètres de l’animée Istiklal, l’établissement voit vert: des capteurs solaires et thermaux font chauffer l’eau utilisée à l’hôtel, et les chambres ne comptent aucun matériau synthétique.

Asmalı Mescit Mah, General Yazgan Sokağı No. 14, Beyoğlu, Istanbul, 90-212-243-8581, adahanistanbul.com

Four Seasons Istanbul à Sultanahmet

Photo : Paul Thuysbaert/Four Seasons

Four Seasons Istanbul à Sultanahmet

Pour la cour intérieure

Emprisonné dans un ancien pénitencier d’une rue étroite de la vieille ville, cet hôtel propose les brunchs du samedi dans sa cour intérieure. On y sert des plats faits d’ingrédients locaux, comme le börek, farci au fromage de chèvre.

Tevkifhane Sokak No. 1, Sultanahmet, Istanbul, 90-212-402-3000, fourseasons.com

Sumahan on the Water

Sumahan on the Water

Pour les influences d’Asie

Prenez une chambre dans cet hôtel du XIXe siècle sur le Bosphore, pour goûter au charme asiatique d’Istanbul. Cet établissement familial est une ancienne distillerie ottomane, où l’on produisait les spiritueux nécessaires à la production de raki, l’alcool national turc.

Çengelköy Mah., Kuleli Cad. No. 51, 90-216-422-8000, sumahan.com

Shangri-La Bosphorus

Shangri-La Bosphorus

Pour les massages et les cocktails

Au bord de l’eau, cet hôtel offre une vue magnifique sur les traversiers, les cargos et les bateaux de pêche navigant sur le Bosphore. Après une journée en ville, détendez-vous avec un soin de réflexologie gratuit de 15 minutes, suivi au Bar d’un Bosphorus Sling (gin, marasquin Luxardo et jus de mandarine satsuma et de grenade).

Sinanpasa Mah, Hayrettin Iskelesi Sok, No.1, Besiktas, Istanbul, 90-212-275-8888, shangri-la.com

Où manger et boire

Naan Bakeshop

Naan Bakeshop

Pour le pain maison

Cette boulangerie de Moda Kadıköy cuit sur place des pains de grains entiers et des petites douceurs. À l’heure du lunch, essayez un sandwich Sufii Yumurta: une tranche de pain au levain tartinée d’humus et garnie d’œufs pochés et de pasturma.

Caferağa Mah., Moda Cad No. 113, Kadıköy, Istanbul, 90-850-221-7099

Ministry of Coffee (MOC)

Pour le café à l’australienne

Tenue par un Turco-Australien, cette adresse permet à la culture de la troisième vague du café de Sydney de déferler à Nişantaşı. Pour une collation sucrée, testez le Cafe Pesca (espresso, crème à la vanille, tranches de pêches et sirop saupoudrés de chocolat) et le traditionnel biscuit Anzac australien.

Sakayı Sok No: 4/A, Nişantaşı, Istanbul, 90-212-234-4465, mocistanbul.com

Community Kitchen

Pour les versions végétaliennes de grands classiques

La cuisine végétalienne est relativement nouvelle en Turquie. La propriétaire de ce petit resto fait son propre seitan, qu’elle ajoute à ses versions véganes de plats typiques, comme le kebab iskender. Essayez les feuilles de vigne farcies de seitan avec sauce au citron.

Kumbaracı Yokuşu No. 57A, Beyoğlu, Istanbul, 90-538-503-2736, facebook.com/Community-Kitchen
Open Tuesday to Saturday from 12pm to 9pm; closed Sunday and Monday

Villa Bosphorus

Pour le poisson et le raki

Montez à bord d’un bateau taxi et mettez le cap vers cette ancienne résidence ottomane, située du côté asiatique de la ville. L’immense terrasse accueille des Turcs et des touristes, qui se délectent de la pieuvre grillée accompagnée d’un verre de raki, une boisson blanche et anisée surnommée «lait du lion» en Turquie.

İskele Caddesi No. 18, Beylerbeyi, Üsküdar, Istanbul, 90-216-318-6810

Siirt Şeref Büryan

Pour les kebabs d’agneau

Cuits lentement pendant des heures, les kebabs de ce restaurant de quartier décontracté se détachent de l’os presque en clignant des yeux. Accompagnez votre viande de perde pilav, du riz cuit avec beurre, noix de pin et amandes.

Zeyrek Mah, Itfaiye Cad No. 4, Fatih, Istanbul, 90-212-635-8085, serefburyan.org

Bodrum Manti & Cafe

Pour les mantis frits

Cette mini-chaîne d’Istanbul se spécialise dans les mantis, sortes de raviolis farcis de viande et servis avec du yaourt et de la sauce chili. Sur un des murs, vous remarquerez un article de journal fièrement affiché qui montre la mannequin Kate Moss commandant son repas ici même.

Arnavutköy Cadde No. 111, Arnavutköy, Istanbul, 90-212-263-2918, bodrummanti.com.tr

Vefa Bozacisi

Pour la boza favorite des Turcs

Ce petit comptoir de Fatih vend de la boza, une boisson non alcoolisée et fermentée à base de millet servie avec des pois chiches (vous pouvez aussi demander une pincée de cannelle).

Vefa Cad. No: 66, Fatih, 90-212-519-49-22, vefa.com.tr

Quoi faire

Ayasofya Hurrem Sultan Hamam

Ayasofya Hurrem Sultan Hamam

Pour un soin purifiant

Qui séjourne en Turquie se doit de passer quelques heures au hammam. Pour un soin purifiant et une relaxation incomparables, rendez-vous au Ayasofyaa Hürrem Sultan Hamami, conçu par Mimar Sinan, l’architecte en chef des sultans du XVIe siècle.

Cankurtaran Mah. Bab-ı Hümayun Cad. No. 1, Sultanahmet, 90-212-517-3535, ayasofyahamami.com

Rumeli Hisari

Photo : Dennis Jarvis/Creative Commons

Rumeli Hisari

Pour le rituel du petit déjeuner

Les Istanbuliotes adorent prendre un déjeuner à la turque (fromage, miel, crème caillée, olives, œufs brouillés avec sucuk et thé turc frais) dans un des cafés riverains des alentours de la citadelle de Rumeli Hisarı. C’est un rituel.

Yahya Kemal Cad. 42, Yenidogan Mh.

Librairie Pandora

Pour les lecteurs turcophiles

Vous trouverez à cette adresse tout ce qui s’est déjà écrit en anglais sur la Turquie. On y vend des ouvrages sur toutes sortes de sujets, de la littérature au cinéma turcs, en passant par l’éducation, l’art et l’histoire.

Istiklal Cad., Büyükparmakkapı Sok No. 3, Beyoğlu, Istanbul, 90-212-243-3503, pandora.com.tr

Le Musée de l’innocence

Photo : Innocence Foundation et Refik Anadol

Le Musée de l’innocence

Pour la littérarité

Si vous passez dans le quartier branché de Beyoğlu, faites un saut au nouveau Musée de l’innocence consacré à la vie des personnages du roman du même nom de l’écrivain turc Orhan Pamuk. Avec un exemplaire du livre, l’entrée est gratuite.

Çukurcuma Cad., Dalgıç Çıkmazı No. 2, Beyoğlu, 90-212-252-9738, masumiyetmuzesi.org

Quartier de Yeldegirmen

Pour l’architecture éclectique

En un court laps de temps, vous pourrez voir en marchant sur Iskele Sokak (rue Wharf) des maisons konak traditionnelles, des résidences italiennes du début du XXe siècle et des maisons du mouvement Arts and Crafts. Admirez les œuvres d’art qui couvrent le flanc des immeubles à appartements créées pendant le festival d’art urbain, et faites un arrêt au Café Mu, sur Karakolhane Caddesi pour un café et une part de gâteau au fromage à la citrouille.


Musée Sadberk Hanim

Photo : Sadberk Hanim Museum Archive

Musée Sadberk Hanim

Pour l’histoire de la mode

Situé près d’une extrémité du Bosphore, ce musée n’abritait auparavant qu’une collection privée de tissus turcs, mais on y a depuis ajouté des trésors archéologiques et des artéfacts islamiques, incluant des bindallis, ces robes de velours portées par les femmes ottomanes lors des mariages turcs.

Büyükdere Piyasa Cad No. 27-29, Sariyer, Istanbul, 90-212-242-3813, sadberkhanimmuzesi.org.tr

Mosquée Eyüp Sultan

Photo : A G/Creative Commons

Mosquée Eyüp Sultan

Pour les traditions locales

Ne partez pas d’Istanbul sans avoir visité l’endroit le plus sacré en ville, que l’on croit être le lieu où a été enterré Ebu Eyüp el-Ensari, le disciple du prophète Muhammad. Bien que la mosquée ait été construite en 1800, le tombeau date, lui, de 1458.

Merkez Mah., Kalenderhane Cad No. 1, Eyüp, Istanbul

Comment se déplacer

À partir de l’aéroport

Il y a plusieurs choix de navettes, la plus pratique étant celle d’Havataş, exploitée par la ville. Les départs et les retours à l’aéroport s’effectuent toutes les demi-heures vers différents endroits de la ville pour 12 TL par personne. Il faut compter entre 45 et 90 minutes pour se rendre au centre-ville, car la circulation est très variable. Vous pouvez vous rendre à Taksim en taxi pour environs 50-70 TL (à Sultanahmet, compter 35-45 TL).


Transport en commun

Le système de transport en commun permet un accès facile à la plupart des quartiers de la ville. Les autobus, traversiers, métro, Marmaray et tramways peuvent tous être utilisés grâce à la même carte rechargeable. L’Istanbulkart (aussi appelée Akbil) coûte environ 2 $ plus le crédit à l’achat et peut être rechargée à n’importe quel point de transport IETT un peu partout en ville. Un billet individuel coûte 1,40 $.  Prenez un traversier entre l’Asie et l’Europe pour éviter le trafic de la ville. Les locaux utilisent beaucoup l’autobus, mais les horaires et les circuits sont parfois compliqués.


Taxi

Il y a des taxis partout en ville, et les tarifs sont beaucoup plus abordables qu’en Europe. Le prix de départ est de 3,50 TL et le coût au kilométrage se situe autour de 1,10 TL.

Sur le même sujet

GUIDE DE VOYAGE     HÔTELS     ISTANBUL