Skip to Content (Press Enter)

English / Français

20 endroits incontournables à Montréal

Entre les nouveaux restaurants à essayer et les meilleures galeries d’art contemporain, profitez au maximum de votre séjour en ville.

LES MEILLEURS NOUVEAUX RESTOS

Agrikol

Agrikol

Photo : Alexis Hobbs

Le rythme entraînant du kompa est idéal pour mélanger son Ti Ponch : rhum agricole Barbancourt, jus de canne fraîchement pressé, sirop de canne et beaucoup de citron vert. C’est à des couples influents du Black Hoof de Toronto et du groupe rock montréalais Arcade Fire que l’on doit le charme haïtien éclatant de ce resto du Village, coloré et chargé d’œuvres d’art. Armé d’un autre Ti Ponch, découvrez les copieux plats d’acras frits aux racines de malanga, de ragoût de queue de bœuf et de citrouille braisée dans une sauce noix de coco. Nommé parmi les meilleurs nouveaux restos canadiens de 2016 par le magazine Air Canada enRoute.

1844, rue Amherst, Montréal, agrikol.ca

 

Candide
Dans un paisible presbytère retapé de la Petite-Bourgogne, le chef John Winter Russell crée des plats de saison inspirés : radis grillés avec crème de babeurre fumée et charqui de gibier en poudre, fromage Pont Blanc crémeux entre les feuilles d’une jeune pomme de laitue grillée, saupoudrée de chips de camélia et surmontée d’une purée de livèche. À votre table faite à partir de bancs d’église, la sommelière Emily Campeau accorde un vouvray demi-sec au plat céleste de fraises à la crème de mélilot.

551, rue Saint-Martin, Montréal, 514-447-2717, restaurantcandide.com

 

Foxy, #5 - Les meilleurs nouveaux restos canadiens 2016

Foxy

Photo : Gracieuseté de Foxy

Dyan Solomon et Éric Girard, du resto-boulangerie bien connu du Vieux-Montréal Olive + Gourmando, s’exécutent le soir dans ce haut lieu branché de Griffintown qui embaume le feu de bois. Les pains plats garnis de pleurotes et de pecorino aux truffes se gonflent après être passés au four à bois, tandis que les filets de bar deviennent parfaitement croustillants sur le gril au charbon de bois. L’ambiance est assurée avec des cocktails comme le Greentouch, fait de chartreuse verte, de limette et de coriandre fraîche.

1638, rue Notre-Dame O., Montréal, 514-925-7007, foxy.restaurant

 

 

Le Fantôme, #8 - Les meilleurs nouveaux restos canadiens 2016
Le refuge de Griffintown à l’ambiance tamisée du chef Jason Morris et du gérant Kabir Kapoor est orné de tableaux créés par l’arrière-grand-père de Morris. La cuisine du marché propose des mets inouïs, tels la salade de betteraves et noisettes pralinées et l’émincé de truffes d’été, en deux formats dégustation à accompagner de vins à la carte issus des vieux pays. On peut (et doit) goûter le PBJFG, sandwich chic au beurre d’arachide, à la confiture de fraise et à la terrine de foie gras sur brioche grillée.

1832, rue William, Montréal, 514-846-1832, restofantome.com

 

Hvor

Hvor

Photo : Gracieuseté de Hvor

Le minimalisme scandinave du décor épuré de ce resto de Griffintown donne également le ton à la cuisine du chef S’Arto Chartier-Otis. Il propose un menu-surprise rotatif de trois ou cinq services, qui pourront inclure les ris de veau avec cavatellis aux fines herbes et quenelle de champignon. Le nom du restaurant signifie « où » en danois. Si l’esturgeon fumé tapi sous les fines lames de cœur de palmier est importé, la coriandre de sa sauce vert clair est cultivée sur la terrasse à l’étage.

1414, rue Notre-Dame O., Montréal, 514-937-2001, hvor.ca

 

Hoogan & Beaufort
Vieille usine de fabrication de tanks et de wagons, cette salle typée des ateliers Angus est garnie de plafonniers hexagonaux et sent la cuisson sur feu de camp. Le chef Marc-André Jetté, venu du resto Les 400 coups, grille la pieuvre à la flamme vive, disposant les tendres bouchées sur un yogourt acidulé adouci de poivron rouge rôti. Des vins exclusifs du Vieux Continent, tel un rosé de la Macédoine grecque, sont à la carte en plus des bières grand format, dont celles de la microbrasserie Le Castor.

4095, rue Beaufort, Montréal, 514-903-1233, hooganetbeaufort.com

 

Le Mousso

Le Mousso

Photo : Benedicte Brocard

Les menus dégustation misent sur la créativité d’Antonin Mousseau-Rivard, chef du resto de 50 places installé dans une ancienne imprimerie datant de 1870. Une pomme de terre fumée au foin est servie sur une tige affûtée, enfouie dans son bol de foin, alors qu’une mousse d’oursin pare une abaisse à l’encre de seiche. Les accords mets-vins vont du vif muscadet pour le taco de crevettes en coquille de gélatine de porc croquante, au saké floral pour la morue et radis blanc en dashi de tomate.

1023, rue Ontario E., Montréal, 438-384-7410, facebook.com/Le-Mousso-896950477044437

 

Montréal Plaza
Issus du Toqué!, Charles-Antoine Crête et Cheryl Johnson sont à la barre de ce lieu entre les époques, alliant élégance vieille école et nouvel élan culinaire, sur la Plaza Saint-Hubert. Nappes blanches et vieux hip-hop créent l’ambiance tandis que défile la vaste carte des consommations, allant du traditionnel Manhattan au rosé naturel du sud de la France. Les bourgots émincés, servis dans un plat à escargots, sont gratinés avec une chapelure de chez Hof Kelsten et du beurre miso; le homard aux asperges et morilles est élégamment coiffé d’une pâte feuilletée.

6230, rue St-Hubert, Montréal, 514-903-6230, montrealplaza.com

LES MEILLEURS LIEUX POUR L’ART CONTEMPORAIN

DHC/ART

DHC/ART

Exhibit Joan Jonas (Photo : Richard-Max Tremblay)

Cette galerie d’art, qui possède deux petits locaux sur la rue Saint-Jean dans le Vieux-Montréal, révèle les artistes canadiens au monde entier et célèbre les plus talentueux de l’Europe et de l’Amérique du Nord. Lieu de résidence de la fondation de Phoebe Greenberg pour l’art contemporain, l’accès à DHC/ART est gratuit en tout temps.

451-465, rue Saint-Jean, Montréal, 514-849-3742, dhc-art.org

 

Arsenal
Ce qui était le plus grand chantier naval à Montréal en 1857 est maintenant un espace de 4600 m2 voué à l’art contemporain, et la nouvelle adresse de C2 Montréal, une des conférences d’affaires les plus créatives au monde. Avec la galerie Antoine Ertaskiran à deux pas, le coin promet de devenir un carrefour majeur de l’art contemporain au Canada.

2020, rue William, Montréal, 514-931-9978, arsenalmontreal.com

 

Musée d’art contemporain de Montréal

Musée d’art contemporain de Montréal

Photo : Alexandre Perreault

Petit mais follement intéressant, ce musée n’est pas de ceux qui sont remplis de touristes. La collection permanente est un témoignage de l’histoire artistique du Québec, des années 1960 à aujourd’hui, alors que les expositions sont le fruit d’artistes reconnus mondialement, comme David Altmejd et Edmund Alleyn. Le mercredi, le MAC est ouvert jusqu’à 9 h le soir (et c’est gratuit!).

185, rue Sainte-Catherine O., Montréal, 514-847-6226, macm.org

 

Phi Centre
Situé dans un bâtiment historique construit par John Ogilvy en 1861, le Centre Phi est maintenant un complexe artistique qui a pour mission de rendre l’art accessible au plus grand nombre de personnes possibles et d’encourager la créativité artistique à travers des concerts, des expositions d’art, des séminaires et des projections. Assistez aux projections de films internationaux primés du Festival de Cannes et faites un brin de lèche-vitrine dans les boutiques « pop-up » offrant vêtements, accessoires et bijoux fabriqués par des designers de la relève.

407, rue Saint-Pierre, Montréal, 514-225-0525, phi-centre.com

LES MEILLEURES BOUTIQUES

Frank + Oak

Frank + Oak

Photo : Gracieuseté de Frank + Oak

Laissez le « rue Saint-Viateur » de la vitrine vous guider vers Frank + Oak, le magasin de vêtements griffés fondé par les Montréalais Ethan Song et Hicham Ratnani. Fort du succès de sa boutique en ligne, le créatif duo offre à la gent masculine un espace authentique où toucher, sentir et essayer des articles de style « moderne américain mâtiné de classique européen ». La compagnie vient tout juste de lancer sa première collection pour femmes et a également ouvert trois autres boutiques dans la grande région de Montréal.

160, rue Saint-Viateur E., #105, Montréal, 438-384-0824, frankandoak.com

 

Papeterie Nota Bene
Cette papeterie de l’avenue du Parc offre des marques rares, comme Rhodia et Maruman. Russell, le propriétaire, est une figure importante de la communauté artistique montréalaise. À l’étage se trouvent des livres sur le graphisme. On y vend aussi de vieilles machines à écrire retapées.

3416, av. du Parc, Montréal, 514-485-6587, nota-bene.ca

 

Boutique Vestibule

Boutique Vestibule

Photo : Gracieuseté de Boutique Vestibule

Cette éclatante boutique a tout ce qu’il faut pour agrémenter un repas : des torchons imprimés à la main, de la vaisselle de style champêtre, des bouteilles en verre d’inspiration rétro, etc. Avant de repartir, procurez-vous les soins de beauté Rue de Marli.

5157, boul. Saint-Laurent, Montréal, 514-419-3868, boutiquevestibule.com

 

Want Apothecary
Dans le quartier huppé de Westmount, cette boutique de vêtements et de soins pour la peau enchante par son décor art nouveau qui lui confère un caractère moderne et actuel, à l’image des griffes suédoises minimalistes qu’on y trouve telles qu’Acne Studios et Comme des garçons. Leur ligne maison de fourre-tout et de sacs à main, WANT Les Essentiels, se vend aussi à l’étranger, à Paris au Bon Marché et à Londres chez Harvey Nichols.

4960, rue Sherbrooke O., Montréal, 514-484-3555, wantapothecary.com

LES MEILLEURS HÔTELS

Hotel William Gray

Hotel William Gray

Photo : Gracieuseté de Hotel William Gray

Ce nouveau venu parmi les hôtels du Vieux-Montréal conjugue habilement le passé et le présent. La boutique locale de vêtements urbains OTH possède une succursale harmonieusement intégrée au hall chic de style salon, où vous pourrez trouver des vêtements de griffes canadiennes comme Naked & Famous Denim et Raised by Wolves (ou encore vous procurer un chandail en molleton William Gray en édition limitée qui vous aidera à vous fondre dans la faune du quartier. Marchez ensuite jusqu’au Café Olimpico (le second emplacement de cette institution du Mile End fondée en 1970) pour un espresso ou un Perrier et Stappj, un soda amer italien difficile à trouver.

421, rue Saint-Vincent, Montréal, 514-656-5600, hotelwilliamgray.com

 

Hôtel Le St-James
Ce classique du Vieux-Montréal a séduit les Rolling Stones, U2 et Madonna… Pourquoi pas vous? Offrant 23 chambres et 37 suites aux meubles anciens avec robes de chambre en lin de marque Frette et chaîne stéréophonique Bang & Olufsen, il ne faut pas s’étonner qu’une nuitée coûte au minimum 400 $. À voir, le spa en pierre et fer travaillé aux allures de donjon.

355, rue Saint-Jacques, Montréal, 514-841-3111, hotellestjames.com

 

Hôtel Gault

Hôtel Gault

Photo : Gracieuseté de Hôtel Gault

L’Hôtel Gault et ses 30 chambres au décor industriel tranchent avec le romantisme européen du Vieux-Montréal. Avec leurs hauts plafonds et leurs grandes fenêtres, les chambres contemporaines sont peintes dans des tons doux et agrémentées de meubles colorés datant des années 1950-60. Voyageurs éreintés, vous y trouverez le repos grâce à un massage énergisant antidécalage horaire. Mieux encore, relaxez et rajeunissez en allant au Valmont – Lounge Art & Beauté, situé en face, l’une des seules cliniques au monde qui a été conçue par des chercheurs suisses dédiés à la lutte contre le vieillissement.

449, rue Sainte-Hélène, Montréal, 514-904-1616, hotelgault.com

 

Hôtel Saint-Paul
Avec son design simple et efficace, l’hôtel est un exemple classique d’architecture des beaux-arts du Vieux-Montréal. Aujourd’hui restaurées, ses 119 chambres marient audacieusement bois et métaux et sont munies de grandes fenêtres laissant entrer la lumière naturelle. L’immense foyer de marbre de l’entrée ajoute de la chaleur à l’ensemble un peu froid.

355, rue McGill, Montréal, 514-380-2222, hotelstpaul.com

S'il vous plait, laissez un commentaire

Les balises HTML seront retirées
Les adresses commençant par http:// seront automatiquement converties en liens