Skip to Content (Press Enter)

English / Français

Martha Wainwright sur les avantages de partir en tournée avec ses enfants

L’auteure-compositrice-interprète montréalaise nous parle d’hérédité musicale et du ciel étoilé d’Australie.

Martha Wainwright

Ville natale et domicile Montréal et New York

Signes distinctifs Musicienne folk canado-américaine et membre d’une dynastie musicale incluant sa mère Kate McGarrigle, son père Loudon Wainwright III et son frère Rufus Wainwright

Projets actuels Faire la tournée de son cinquième album, Goodnight City, et achever ses mémoires, Stories I Might Regret Telling You, à paraître l’an prochain

Vacances de rêve Le Vietnam ou l’Inde. « Ce serait bien de faire de vrais périples culturels avec mes enfants. »


Vous vivez à Montréal et à Brooklyn. Des restos préférés ?
À Montréal, j’aime Larry’s pour manger une bouchée ou un repas complet. À New York, il y a un super resto japonais dans SoHo que mon père m’a fait découvrir : Omen Azen. Ils font leurs propres nouilles udon. C’est succulent, et l’endroit est tranquille, alors ça fait du bien en ville.

Comment c’est, faire partie d’une famille aussi légendaire ?
Durant des années, j’ai repoussé tout ça, mais ­maintenant, je l’accepte. Peut-être à cause de la mort de ma mère : quand un vide est créé, on cherche à le remplir. Par contre, mon besoin d’indépendance m’a sans doute aidée à trouver mon propre son.

Quels sont vos souvenirs de début de carrière ?
Je faisais des tournées avec ma cousine et mon pianiste. À un certain moment, nous avions un petit piano que nous installions dans la rue à New York, devant le bar où nous jouions, le Nightingale, pour des spectacles impromptus.

Comment les tournées ont-elles changé depuis que vous avez des enfants ?
C’est surtout leur expérience qui compte. Je ne veux pas qu’ils traînent dans des coulisses crades, alors je les emmène au parc, au musée ou à la bibliothèque. Parfois, sur la route, on devient un peu fainéant ; c’est bon d’avoir une raison de sortir de l’hôtel ou du bus.

Quelle est votre destination préférée en tournée ?
L’Australie m’a toujours fascinée. Il y a là-bas quelque chose d’à la fois très familier et très étranger. Le public est féru de musique et de paroles, mais l’arrière-plan est si singulier : il y a de drôles d’animaux et des constellations différentes.

Sur le même sujet

TÊTE-À-TÊTE    

S'il vous plait, laissez un commentaire

Les balises HTML seront retirées
Les adresses commençant par http:// seront automatiquement converties en liens