Skip to Content (Press Enter)

English / Français

Il y a 10 ans, la Québécoise Myriam Laroche partait à Vancouver, qui visait devenir la ville la plus verte au monde d’ici 2020. Inspirée, l’ex-acheteuse a créé l’Eco Fashion Week pour souligner les pratiques durables de son industrie. Quand elle ne planifie pas cet événement printanier qui propose panels et compétitions à la Projet haute couture où l’on doit utiliser des étoffes surcyclées, elle agit à titre de consultante pour des marques comme Simons. Nous l’avons jointe avant un voyage d’affaires à Québec.

Myriam Laroche


Comment faites-vous vos bagages ?
Je voyage le plus léger possible ; je n’aime pas repasser en voyage, donc mes vêtements doivent être confortables et fonctionnels. J’aime ceux qui se portent pour dormir, puis à un brunch, puis avec des talons, à une soirée : un look 24 heures.

Comment peut-on être soucieux de mode éthique en voyage ?
Recherchez les productions locales au lieu d’aller dans un centre commercial. Ou faites un échange de vêtements : apportez-en que vous ne portez plus pour les donner et rapportez-en de nouveaux de l’endroit visité.

Comment choisir des tissus éthiques ?
En général, réfléchissez à vos valeurs en matière de ressources naturelles et humaines et à vos moyens financiers, puis agissez en conséquence. Le coton est naturel et bon pour la peau, surtout bio, mais exige beaucoup d’eau. Avec la laine, demandez comment et où elle a été produite, pour éviter la cruauté envers les animaux. Le polyester n’est pas naturel, mais on en fait désormais à partir de bouteilles de plastique.

L’industrie de la mode change-t-elle ?
Il y a une prise de conscience. Avec un accès accru à l’information, on ne peut ignorer que l’industrie de la mode est l’une des plus néfastes pour l’environnement. Mais la plupart des gens veulent agir comme il faut, et il est maintenant plus facile d’être superbe dans des vêtements produits de façon durable. On en a encore à apprendre.

Sur le même sujet

C'EST DANS LE SAC    

S'il vous plait, laissez un commentaire

Les balises HTML seront retirées
Les adresses commençant par http:// seront automatiquement converties en liens