Skip to Content (Press Enter)

English / Français

1. Lors de son ouverture en septembre 2014, le Musée canadien pour les droits de la personne deviendra le premier musée national implanté à l’extérieur d’Ottawa. Natif du Nouveau-Mexique, l’architecte Antoine Predock a conçu le bâtiment doté d’une rampe recouverte de pierre d’albâtre illuminée. Cette dernière mène à onze salles thématiques et à un jardin de contemplation unique fait de pierre de basalte qui s’inspire de la Chaussée des Géants en Irlande. Dans la galerie Perspectives indigènes, en forme de panier, il sera possible de voir un film dans une salle circulaire, à propos de la vision aborigène de l’humanité. Sur un écran de 96 pieds dans l’immense salle Parcours canadiens, vous pourrez assister à la projection d’une multitude d’histoires sur les droits humains, allant de la Charte de la langue française à la Taxe d’entrée imposée aux Chinois. 

Jardin de contemplation, Musée canadien pour les droits de la personneJardin de contemplation

2. L’exposition arctique Journey to Churchill, présentée au zoo Assiniboine Park, permet de voir de très près des animaux sauvages du Manitoba. Vous pourrez observer des ours polaires nageant dans une eau glacée et des phoques marbrés se prélassant sur des blocs de glace, ou bien admirer l’incroyable spectacle des aurores boréales dans la salle Aurora Borealis. Surtout, ne sursautez pas lorsque vous verrez un harfang des neiges déployer ses ailes au-dessus de votre tête dans son habitat ouvert! Journey puise son concept dans le paysage du Manitoba, ce qui explique l’impression d’être dans la toundra côtière ou d’explorer la ville de Churchill, au nord du Manitoba, capitale mondiale des ours polaires.  

3. Le quartier résidentiel de River Heights est en train de devenir une destination gastronomique, surtout grâce à l’ouverture récente de Chew, contraction du nom des jeunes époux propriétaires Kristen Chemerika et Kyle Lew qui ont été élèves dans les cuisines de restaurants tels One et ByMark du chef Mark McEwan. Vous pourrez y déguster un pain perdu avec foie gras poêlé et bleuets sauvages ou un œuf poché agrémenté de guanciale et accompagné d’asperges, entre autres plats proposés au menu. Au moment de quitter, on nous demande de choisir entre un caramel éponge ou des muffins aux bananes caramélisées pour le petit déjeuner du lendemain. Exquise attention! Réservez à l’avance : il n’y a que 21 places dans ce petit bijou.

4. Vivez l’expérience thérapeutique des bains scandinaves traditionnels sur l’immense site rustique de Thermëa en alternant entre les saunas finlandais brûlants et les chutes nordiques enveloppantes. Grâce aux saisons bien tranchées de Winnipeg, chacune des visites est unique. En été, on profite des fabuleux couchers de soleil tardifs des Prairies alors qu’en hiver, même sous les 30 degrés, on se prélasse dans un bain tourbillon ou on passe à l’intérieur pour admirer les paysages enneigés à travers la fenêtre, bien assis sur une chaise longue chauffée. Le spa offre une grande variété de massages pour une détente complète.

Blue MarbleBlue Marble

5. Le restaurant Blue Marble de l’hôtel Lakeview, à l’aéroport de Winnipeg, montre à quel point la cuisine d’aéroport a évolué. Ayant œuvré chez Gluttons Bistro, aussi à Winnipeg, et Summerhill Market, à Toronto, le chef Anthony Kucera propose des plats réconfort revisités comme le ravioli de queue de bœuf (son préféré sur le menu) et de petites assiettes comme ces prunes sous vide rehaussées de ricotta, d’huile d’olive, d’agrumes confits et de sauge croustillante. Pas étonnant qu’on y retrouve autant de locaux que de voyageurs.  

Sur le même sujet

CANADA     MUSÉES     ENVOL     RESTAURANTS     EXCLUSIVITÉS WEB     WINNIPEG    

S'y rendre

Cet été, Air Canada propose chaque semaine près de 220 vols sans escale vers Winnipeg grâce à un vaste réseau dans tout le Canada.

S'il vous plait, laissez un commentaire

Les balises HTML seront retirées
Les adresses commençant par http:// seront automatiquement converties en liens