Skip to Content (Press Enter)

English / Français

Photoreportage : l’obsession inattendue des Suédois pour les voitures américaines

Au volant d’un coupé Mustang 1966 sous le soleil de minuit, le photographe Gregor Schmatz s’immisce dans la culture de l’auto en Scandinavie.

bigimg

Établi au Royaume-Uni, le photographe Gregor Schmatz a passé deux étés en Suède pour saisir l’obsession de ce pays pour la voiture américaine. Au volant d’un coupé Mustang 1966 (parfois au soleil de minuit), il a exploré une sous-culture où une frange étonnamment importante des 9,7 millions de Suédois possède, bricole et exhibe des voitures anciennes. À Boston ce mois-ci, la série Amerikanare de Schmatz est présentée dans un conteneur tenant lieu de galerie éphémère sur Rose Fitzgerald Kennedy Greenway. Cette expo, qui se tient jusqu’au 31 mai, s’inscrit dans le cadre du festival Flash Forward 2015, concours annuel de la fondation Magenta pour photographes de la relève.

flashforwardfestival.com

Ce photo: Ce qui a débuté à la fin des années 1950 avec des ados rebelles aux cheveux gominés écoutant Elvis dans de rarissimes voitures américaines s’est mué en solide sous-culture de raggare, de Suédois (hommes et femmes, jeunes et vieux) qui ont des voitures anciennes (ou qui rêvent d’en avoir). « La classe sociale a peu à y voir, raconte Schmatz. Tous se retrouvent pour le plaisir aux rassemblements de collectionneurs de divers coins du pays. »

Sur le même sujet

PHOTOGRAPHIE     SUÈDE    

S'il vous plait, laissez un commentaire

Les balises HTML seront retirées
Les adresses commençant par http:// seront automatiquement converties en liens