Skip to Content (Press Enter)

English / Français

L’endroit a beau devoir son nom à la ville d’Écosse où le golf a vu le jour, St. Andrews -by-the-sea possède plusieurs autres attraits. Avec ses fruits de mer fraîchement pêchés et ses paysages dignes d’Instagram, ce hameau patrimonial comporte tout le nécessaire pour une escapade dans les Maritimes. Séjournez au Algonquin Resort, érigé en 1889 et récemment rénové, et passez à table au Braxton – situé sur place –, qui propose une variation toute « Maritimes » de plats traditionnels, comme des œufs bénédictine et beignets de homard. Le soir venu, installez-vous autour du feu de foyer extérieur et pincez les cordes de l’une des guitares acoustiques de l’établissement. Les chansons à répondre sont bienvenues...

1. À pied

Couverte de galeries d’art et de boutiques, Water Street, la rue principale, se visite en quelques heures. Chez Serendipin’Art, vous pouvez vous offrir un avion en bois fait à la main ou un collier en verre de mer.

Faites le plein au restaurant Harbour Front, où une immense terrasse en bois surplombe la baie de Fundy. Commandez une guédille de homard, possiblement la meilleure en ville, accompagnée de frites maison coupées à la main et croustillantes à souhait.  

Ne ratez pas le jerky artisanal au bœuf et les poteries peintes à la main lors du marché fermier du jeudi, au square près du quai.

2. En bateau

Plusieurs locaux offrent des excursions en bateau qui vont de la sortie de pêche à l’observation de baleines. Par contre, le capitaine Chris Leavitt du Island Marine Quest, secondé par sa fille Nicole, biologiste de la vie marine, peut raconter l’histoire de presque chacune des îles du coin. L’une d’entre elles abrite un seul habitant : un médecin de New York qui a fui le stress de la Grosse Pomme. Photographiez les phoques se réchauffant sur les rochers ou, mieux encore, tournez votre appareil vers les maisons bleues, jaunes et grises de la ville au loin.

Faites le plein de pâté de saumon fumé local et de hareng mariné, gracieusement offerts lors de la croisière.

Ne ratez pas le cours accéléré de Chris sur la pêche aux homards. Il est le descendant d’une longue tradition de pêcheurs, n’hésitez donc pas à lui demander de vous révéler le fonctionnement d’un casier à homards.

3. À vélo

Faire du vélo est facile à St. Andrews et il est impossible de s’y perdre, même en pédalant solo. Cependant, une visite guidée en compagnie d’Off Kilter vous permettra de découvrir les pistes les plus intéressantes. Ainsi, notre guide nous a mené sur le terrain cahoteux et boisé de la réserve naturelle de Pagan Point. Puisque le père de Kurt Gumushel, le propriétaire, possède la seule boutique de kilts en ville, attendez-vous à porter cette tenue à vélo lors de votre promenade, une tradition excentrique en hommage à l’héritage écossais de l’endroit.

Faites le plein à Niger Reef Tea House, une cabane en rondins bâtie en 1926, aujourd’hui un café. Le chef Sceau Rouge David Peterson prépare une chaudrée de fruits de mer mémorable. Gardez de la place pour un dessert bien mérité : crêpes aux bleuets cueillis localement.

Ne ratez pas la visite Blockhaus-de-St. Andrews, juste à côté du restaurant. Ce lieu historique national est une reproduction exacte de la vie en 1812, lors des conflits avec les États-Unis. On y trouve une table et des articles de cuisine en étain ainsi qu’un canon qui pointe vers l’extérieur, au deuxième étage de la maison, même si incidemment aucun coup de canon n’y a jamais été tiré.

Sur le même sujet

MARITIMES     LE NOUVEAU-BRUNSWICK     ENVOL     ST. ANDREWS    

S'y rendre

Air Canada offre le plus grand nombre de liaisons vers le Nouveau-Brunswick, avec des vols quotidiens vers Fredericton, Moncton et Saint-Jean.

S'il vous plait, laissez un commentaire

Les balises HTML seront retirées
Les adresses commençant par http:// seront automatiquement converties en liens