Huit aéroports autour du monde aux œuvres incomparables

Partagez

Dans ces huit aéroports, attendre son vol est une agréable expérience culturelle.

Vous savez ce qu’on ressent devant un Rembrandt ou le David de Michel-Ange ? Vous pouvez éprouver cette même sensation en attendant l’avion. Des aéroports du monde entier mettent l’art sous toutes ses formes à l’honneur et les voyageurs en récoltent les bienfaits antistress. L’art aéroportuaire vous offre un agréable répit en attendant un vol et vous fait découvrir des lieux que vous n’auriez pas le temps de visiter autrement. Peut-être voudrez-vous prévoir davantage de temps avant l’embarquement si vous passez par l’un de ces 8 aéroports.

05 octobre 2020
Image de l'oeuvre « puti kʷala - we are still here » de Sheldon Pierre Louis à l'aéroport international de Kelowna
Sheldon Pierre Louis, puti kʷala – we are still here, 2020, acrylique sur toile, 48 x 48 pouces.   Photo : gracieuseté de l'artiste
  1. Aéroport international de Kelowna, Colombie-Britannique —

    Monter une installation artistique en pleine pandémie, alors que la livraison de toiles est suspendue à cause des mesures sanitaires, n’a pas été facile. Mais la nouvelle exposition dans l’espace satellite de la Kelowna Art Gallery à l’aéroport de Kelowna en valait la peine. Des peintures aux couleurs vives représentant la famille de l’artiste de la nation syilx/okanagan Sheldon Pierre Louis, accueillent et inspirent les voyageurs avant leur embarquement. Intitulée Sheldon Pierre Louis : puti kʷala – we are still here, l’exposition de toiles multicouches est un vibrant hommage à l’histoire et à la culture syilx.

L'eau tombe du plafond de verre dans une zone boisée de l'aéroport Jewel Changi de Singapour
Aéroport Changi de Singapour.   Photo : Jewel Changi Airport
  1. Aéroport Changi de Singapour —

    Avec sa myriade de prix dans les huit dernières années, l’aéroport Changi est aux prix Skytrax que ce l’actrice québécoise Guylaine Tremblay est aux prix Gémeaux. Cet aéroport, qui en 2019 s’est doté d’une nouvelle plate-forme de 1,24 milliard de dollars baptisée « The Jewel », est un rêve d’artiste. Entre autres attraits : une spectaculaire chute d’eau de 40 m (avec spectacle nocturne son et lumière) et de superbes topiaires géants. Il y a plus encore à admirer du côté des terminaux principaux, notamment des sièges d’architecture artistique, des projections murales et des jardins naturels menant vers les portes d’embarquement. À ne pas manquer : l’installation Kinetic Rain au Terminal 1 : des sculptures cuivrées suspendues représentant des gouttes de pluie qui prennent des formes fascinantes.

Une série de photos sur des huttes de glace à Pearson International à Toronto
Aéroport international Pearson de Toronto.   Photo : Pearson Airport
  1. Aéroport international Pearson de Toronto —

    Il y a 16 ans, la revitalisation du Terminal 1 a été accueillie avec soulagement par les voyageurs qui fréquentaient cette plate-forme populaire, mais usée. Ce soulagement s’est transformé en joie lorsque l’aéroport, en plus d’ajouter de nouveaux restaurants et de faire des mises à jour numériques, a renouvelé son engagement envers les arts. Les expositions y mêlent des artistes canadiens et internationaux, avec des œuvres datant de plusieurs décennies et des créations modernes. Parmi les favoris, on trouve les Ice Huts de Richard Johnson qui bordent un trottoir mobile et la fresque Open Sky de l’artiste métisse cri Rebecca Baird. Si vous vous rendez à votre porte d’embarquement trop rapidement, vous risquez de passer à côté de l’installation des années 1970 en acier massif, Tilted Spheres de Richard Serra, mais sa résonnance et les voyageurs prenant des égoportraits vous inciteront à vous y arrêter.

  2. Aéroport international Hamad, Doha, Qatar —

    Aéroport international Hamad, Doha, Qatar Pourquoi limiter l’art à une salle ou à un mur ? C’était exactement la réflexion de l’aéroport Hamad, transformé en galerie d’art et orné de sculptures plus grandes que nature, dont plusieurs sont interactives. Posez avec un groupe de 8 oryx, admirez un montage surdimensionné inspiré de Pinocchio (Small Lie) ou laissez les enfants se défouler à The Playground, un ensemble de modules dont la forme évoque celle d’un parent désespéré qui s’abandonne aux joies enfantines.

Un totem à l'aéroport international de Vancouver
Aéroport international de Vancouver, Colombie-Britannique.   Photo : Vancouver Airport Authority
  1. Aéroport international de Vancouver, Colombie-Britannique —

    Cet aéroport a longtemps été louangé pour ses œuvres d’art mettant l’accent sur les attraits touristiques naturels de la province. Sculptures, peintures et dessins d’artistes des Premières Nations y imprègnent l’espace, tandis que des totems géants en cèdre rouge, des gravures sur verre et de complexes tissages donnent l’impression que le spacieux terminal est une extension du monde extérieur. À ne pas manquer : les expositions d’œuvres d’art locales d’étudiants des Premières Nations soutenues par des bourses de la YVR Art Foundation.

L'installation de plafond «Flight Paths» à l'aéroport de Hartfield-Jackson qui simule une forêt de Géorgie
L’exposition Flight Paths, aéroport Hartfield-Jackson, Atlanta, Géorgie.   Photo : Hartfeild-Jackson Airport
  1. Aéroport Hartfield-Jackson, Atlanta, Géorgie —

    Le programme d’art de l’aéroport Hartfield-Jackson accueille des expositions permanentes et tournantes qui visent tant à informer qu’à captive les voyageurs. L’exposition Flight Paths de Steve Waldeck est une expérience aérienne de 137 m de long qui simule une promenade dans une forêt géorgienne, avec une averse, des couleurs, des sons et des atmosphères changeants. Pendant ce temps, dans A Walk Through Atlanta History, les voyageurs traversent l’histoire d’Atlanta de la période précoloniale à nos jours, de la loi Jim Crow aux réalisations d’envergure mondiale. À ne pas manquer : l’hommage aux militants et aux icônes de la liberté et des droits civiques, Courage Under Fire.

L'art néerlandais est suspendu dans les couloirs de l'aéroport Schiphol  d'Amsterdam
Aéroport de Schiphol, Amsterdam, Pays-Bas.   Photo : Schiphol Airport
  1. Aéroport de Schiphol, Amsterdam, Pays-Bas —

    Les amateurs d’art qui se rendent à Amsterdam ne rateraient pour rien au monde une visite du célèbre Rijksmuseum, mais ceux qui ne se sentent pas assez à la hauteur de ce musée ou qui manquent de temps peuvent en avoir un bref aperçu à l’aéroport. Une sélection tournante d’œuvres néerlandaises renommées est présentée dans cette extension gratuite (la première du genre au monde) ouverte à toute heure.

"Leap", un lapin géométrique rouge par Argent Studio à l'aéroport international de Sacramento
Leap, Aéroport international de Sacramento, Californie.   Photo : Sacramento International Airport
  1. Aéroport international de Sacramento, Californie —

    Alors que la plupart des œuvres d’art aéroportuaire sont destinées aux voyageurs, la galerie de l’aéroport international de Sacramento offre également un moment de contemplation artistique aux personnes venues accueillir des voyageurs, en plus des œuvres placées dans les différents terminaux. Située avant les portes de sécurité, la galerie de SMF est ouverte et accessible à toute personne visitant l’aéroport. Bien qu’elle ne présente actuellement que l’œuvre lumineuse et marquante du peintre californien Tim Collom, l’aéroport prévoit élargir sa collection pour inclure d’autres artistes.

Articles récents

No Articles Found