Dans les coulisses du championnat mondial de hockey sur étang, au Nouveau-Brunswick

À chaque année, le paisible village de Plaster Rock, au Nouveau‑Brunswick, accueille 120 équipes de hockey sur étang venues du monde entier.

Sur une petite route boisée de la vallée de la rivière Tobique, au Nouveau-Brunswick, surgit une clairière parmi les pins. Là, une glace naturelle a été subdivisée en 20 patinoires pour le World Pond Hockey Championship. Chaque année, une foule d’environ huit fois la population du village d’à peine 1000 habitants se rassemble pour voir des équipes venues d’aussi loin que la République tchèque et les îles Caïmans rivaliser pour la coupe Goodwill, une réplique artisanale en bois, convoitée, de la coupe Stanley.

03 janvier 2019
Un panneau en bois à la main est assis dans la neige
Planté à un carrefour à 17 km du lac Roulston, un panneau fait main se dresse dans la vallée enneigée pour indiquer aux visiteurs qu’ils ont pris la bonne direction.
Greg Boyd, Tom Godber, Jim Allan et Rob Allatt vêtus des rayures bleues, rouges et blanches des Montréal Lagers
Ils sont de retour : (de gauche à droite) Greg Boyd, Tom Godber, le capitaine Jim Allan et Rob Allatt, des Lagers de Montréal, qui en sont à leur 12e présence. Il y a huit ans, cette équipe de Westmount, au Québec, a troqué un gîte dans une ferme louée pour une adresse permanente sur Main Street. Parée de rayures comme les chandails, avec une chope plus grande que nature ornant sa pelouse, la Lager House peut accueillir 20 joueurs dans ses lits superposés et est dotée d’un bar au sous-sol, le Lager Outhouse, décoré des chandails des équipes que les Lagers ont affrontées au fil des ans.
Deux Tobiquers volontaires refont surface sur la glace en inondant la patinoire
Ils sont de retour : (de gauche à droite) Greg Boyd, Tom Godber, le capitaine Jim Allan et Rob Allatt, des Lagers de Montréal, qui en sont à leur 12e présence. Il y a huit ans, cette équipe de Westmount, au Québec, a troqué un gîte dans une ferme louée pour une adresse permanente sur Main Street. Parée de rayures comme les chandails, avec une chope plus grande que nature ornant sa pelouse, la Lager House peut accueillir 20 joueurs dans ses lits superposés et est dotée d’un bar au sous-sol, le Lager Outhouse, décoré des chandails des équipes que les Lagers ont affrontées au fil des ans.
Une équipe de bénévoles de Tobique se lève tôt pour refaire la glace en aplanissant puis en arrosant chaque patinoire. Elle se sert de boyaux du camion-citerne local, de chargeuses à direction à glissement et de quelques tracteurs munis de brosses faisant office de Zamboni. Il faut tout un village : plus de 150 bénévoles assurent le bon déroulement du tournoi.
L'arbitre Mathieu Moreau regarde depuis le banc derrière le mur de neige
Zébrures d’arbitre et patate douce sur un écusson indiquent que Mathieu Moreau est membre des McCain Zebras, l’équipe de producteurs de pommes de terre de Grand-Sault, au Nouveau-Brunswick, à 35 km à l’ouest (la tuque des Penguins et le numéro sur le chandail dénotent un fan de Mario Lemieux).
La sculpture de glace Flame of Life se trouve sous une rangée de drapeaux
Pins, drapeaux et la sculpture de glace Flame of Life servent de toile de fond aux mises au jeu protocolaires et aux séances de photos.
Regardant par la fenêtre du bâtiment de radiodiffusion du World Pond Hockey Radio
Pins, drapeaux et la sculpture de glace Flame of Life servent de toile de fond aux mises au jeu protocolaires et aux séances de photos.
En direct d’une remorque chauffée sur le lac, la World Pond Hockey Radio diffuse sur sa sono les horaires et résultats des matchs.
Carly Montpelier, Natasha Philippe, Chelsea Doyle, Annabelle Dumoulin et Serena Palmer des Trenton Beavers
Carly Montpelier, Natasha Philippe, Chelsea Doyle, Annabelle Dumoulin et la capitaine Serena Palmer (de gauche à droite), des Beavers de Trenton, ex-Airforce Women.
L'équipe tchèque gagnante, les Old Guns, pose pour un drone survolant
Tchèque ça : les Old Guns de Ždár nad Sázavou, en République tchèque, posent pour un drone après leur victoire sur les Puck Lights du Massachusetts. Les équipes jouent sans gardiens à quatre contre quatre, avec des filets bas qui découragent les lancers frappés et favorisent un style de jeu plus technique.
Gantelets de hockey noirs usés
Gants usés et rondelles supplémentaires ne sont pas rares sur le lac.
Deux rondelles de hockey à côté d'un filet
Gants usés et rondelles supplémentaires ne sont pas rares sur le lac.
L'équipe, les Acadian Boys, s'embrassant après un match réussi
Vive les Acadian Boys ! En 2018, les quintuples champions en titre ont été délogés lors d’une palpitante partie éliminatoire par les Old Guns, première équipe de l’extérieur de l’Amérique du Nord à remporter la coupe. Chez les femmes, l’Eh Team, de Moncton, au Nouveau-Brunswick, a défait 11 équipes pour garder le trophée de bois dans la province.

ARTICLES RÉCENTS

No Articles Found