8 des meilleurs endroits pour la pêche sur glace en Ontario

Partagez

En ce moment, la pêche sur glace connaît un véritable engouement, en Ontario. Dès que le mercure descend, les innombrables lacs gelés qui parsèment la province comme des myriades de gouttelettes lactées, deviennent d’effervescents théâtres hivernaux où la pêche blanche est en vedette. Sortir un poisson d’une fosse percée dans une vaste étendue de glace est une expérience enivrante, et peu importe l’âge ou le niveau d’expérience, les adeptes sont de plus en plus nombreux à mordre à l’hameçon. Afin de répondre à cette demande croissance, les pourvoyeurs ontariens offrent tout le nécessaire pour transformer une journée (ou une soirée) sur la glace en une activité amusante, simple et agréable. Que vous soyez un pêcheur émérite qui taquine le poisson toute l’année ou un novice qui tâte les eaux glacées pour la première fois, voici 8 lacs ontariens emblématiques où plonger votre ligne. Habillez‑vous chaudement, emportez des collations faciles à manger sans enlever les gants, et allez jouer dehors !

15 décembre 2020
Un groupe de pêcheurs sur glace avec leur équipement debout sur un lac Simcoe gelé en Ontario
   Photo : Simon Matzinger
  1. Pêche sur glace au lac Simcoe —

    Situées à moins d’une heure de route de Toronto, les berges du lac Simcoe attirent les foules qui vivent pleinement les joies de la « capitale canadienne de la pêche sur glace », un surnom bien mérité. Cependant, avec ses 744 km2 d’eau gelée, vous aurez la paix si vous désirez éviter la cohue et cherchez la tranquillité. Réservez une cabane chauffée, sur la rive est, avec Time Hales Fish Huts, où vous arriverez en beauté, dans le plus pur style rétro, à bord d’une autoneige B7 vintage de Bombardier.

Cabanes de pêche sur glace sur le lac Nipissing en Ontario
   Photo : Destination Northern Ontario
  1. Pêche sur glace au lac Nipissing —

    Les mordus de pêche blanche se rendent dans ce paradis de glace du nord‑est de l’Ontario pour une espèce en particulier. En effet, le doré jaune prolifère dans les sombres eaux relativement peu profondes du lac Nipissing ; remonter une prise procure une dose d’adrénaline aussi forte que l’anticipation de la faire griller, plus tard. Grâce à l’équipe de Rob’s Fishing Charters, qui accueille les clients dans des cabanes de pêche sur glace depuis plus de 32 ans, soyez heureux comme un poisson dans l’eau en remontant l’un de ces spécimens aux riches reflets dorés.

Vue aérienne d'une cabane de pêche sur glace sur le lac Érié
   Photo : Aaron Burden
  1. Pêche sur glace au lac Érié —

    Situé plus au sud, le lac Érié bénéficie d’un climat plus doux… du moins selon les normes hivernales ontariennes ! Abritant la plupart des poissons des Grands Lacs, le lac Érié foisonne d’espèces, ainsi ça mordra vite à l’hameçon et votre seau se remplira de perches et autres brochets en un rien de temps. Les guides de Jimmy Riggin’ Fishing Charters vous conduiront jusqu’à votre cabane chauffée, plantée sur la baie de Long Point, dans une carriole tirée par motoneige (remerciez les banquettes rembourrées qui ménageront vos lombaires).

Un père et son fils à côté d'un trou de pêche sur le lac Island en Ontario
   Photo : Credit Valley Conservation Foundation
  1. Pêche sur glace au lac Island —

    Les pêcheurs qui frétillent à l’idée de verser dans la compétition amicale, tout en s’adonnant à leur activité préférée, voudront tenter leur chance et s’inscrire à l’un des nombreux concours de pêche sur glace organisés tous les hivers, aux quatre coins de la province. Début février, tous les ans, le Island Lake Ice Fishing Derby près d’Orangeville remporte la mise, que l’on rêve de sortir la plus grosse prise ou simplement baigner dans l’atmosphère festive.

Fumée sortant d'une cabane de pêche sur glace sur le lac Temagami
   Photo : Adam Bixby
  1. Pêche sur glace au lac Temagami —

    Envie de pêcher la truite grise (touladi) ou l’insaisissable lotte (sorte de vilaine anguille dont le mauvais caractère n’a d’égal que le look) ? Les lacs d’eau cristalline qui émaillent le territoire du nord‑est ontarien offrent d’infinies possibilités de sortir une belle prise de la glace. Sur le lac Temagami, vous trouverez une foule d’abris pour pêcher, des classiques cabanes en contreplaqué en passant par de luxueux pavillons à louer pour la nuit, à l’instar de ceux de Loon Lodge.

Un chien couché dans la neige à côté d'une rangée de maisons le long du lac Nosbonsing
   Photo : Big Moose Camp
  1. Pêche sur glace au lac Nosbonsing —

    Juste au sud de Nord Bay, le lac Nosbonsing – beaucoup plus petit que son voisin, le Nipissing – est la destination de choix pour une escapade de pêche blanche en famille. Réservez un chalet chez Ray et Shelley, les sympathiques proprios de Big Moose Camp et évitez ainsi de faire le trajet en motoneige jusqu’à votre lieu de pêche, comme c’est souvent le cas. Les cabanes n’étant qu’à un petit 5 min à pied de la berge, vous profiterez des joies de la pêche sur glace, mais pourrez en tout temps retrouver rapidement le confort de votre habitation, sur la terre ferme.

Un tas de poissons capturés lors de la pêche sur glace sur le lac Couchiching
   Photo : Outdoor Junkys
  1. Pêche sur glace au lac Couchiching —

    Imaginez pouvoir vous adonner à la pêche blanche sur un lac dont le nom a inspiré une chanson éponyme à Gordon Lightfoot. Plus ontarien que ça, impossible ! Séparé du lac Simcoe par un étroit chenal, le Couchiching recèle quantité de perches et de grands brochets, dont certains spécimens pèsent jusqu’à 4,5 kg. Pour faire pencher la balance et attraper un gros brochet dans vos filets, réservez les services d’un des compétents guides de Outdoor Junkys qui connaissent tous les meilleurs endroits secrets. Le grand brochet a des dents qui s’apparentent à des crocs, alors si vous deviez en attraper un, laissez votre guide le décrocher.

Un pêcheur sur glace tenant un gros touladi du lac des Bois en Ontario
   Photo : Northwest Outfitters
  1. Pêche sur glace au lac des Bois —

    Si l’envie de ferrer la truite grise (touladi) vous chatouille, le lac des Bois est l’endroit par excellence. Cette espèce adore les eaux froides ; l’hiver, elle remonte des profondeurs, où elle est habituellement confinée. Attendez‑vous à dépenser beaucoup d’huile de coude si vous en pêchez une, car elle peut peser plus de 8 kg. La truite grise se nourrissant au lever et au coucher du soleil, inutile de sortir du lit, pêchez plutôt depuis votre lit ! Les luxueux « châteaux de pêche sur glace » de Northwest Outfitters portent bien leur nom, car ils offrent toutes les commodités d’un hôtel, avec des fosses à poisson en prime, à votre chevet !