Meilleure cuisine de proximité

La Ferme et Cuisine Bika, l’alimentation durable à la turque

Présentés par
OpenTable logo
Commanditaire d'or
Destination Canada
Commanditaire numérique
Heineken logo
Partagez

Un petit potager québécois donne de délicieux résultats, ce qui lui vaut la mention «meilleure cuisine de proximité».

Au fil des plats, il devient évident que le secret de la Ferme et Cuisine Bika tient à ses ingrédients. Des feuilles de laitue croquantes frais cueillies, arrosées d’une simple vinaigrette, sont ornées d’une poudre de betterave terreuse et acidulée qui fait renaître la saison passée. Pastèque et tomate du potager, mûres et éclatantes à ravir, se répondent dans un gaspacho éblouissant garni de chips à la feta. Ce n’est qu’un début : un souper à la ferme Bika, c’est une dizaine de plats tripants, en quatre services.

3 novembre 2021
Crudo de flétan avec petits pois, baies d’argousier, pétales de rose et fines herbes, sur de la faïence de ceramik b., réputé studio montréalais.
Crudo de flétan avec petits pois, baies d’argousier, pétales de rose et fines herbes, sur de la faïence de ceramik b., réputé studio montréalais.

La salle à manger dans le solarium accueille 28 personnes et jouxte une cuisine tout équipée qui donne sur le potager où les ingrédients sont cueillis à quelques mètres des assiettes. « Ce n’est pas un resto, c’est une cuisine à la ferme », explique la cheffe Fisun Ercan.

À lire: Meilleurs nouveaux restos canadiens: couvertures, critiques et Nos 1

Mme Ercan, qui croit que l’alimentation durable est une question de respect de la nature, a ouvert cet endroit à 45 km au sud‑est de Montréal en 2020, avec l’intention de n’utiliser que ce qu’elle peut cultiver ou se procurer chez les maraîchers et les petits producteurs voisins, y compris la quantité limitée de poisson et de viande au menu. Par un après‑midi de septembre, la cheffe rentre de son potager, les bras chargés d’aubergines blanc ivoire. La récolte est toujours consommée le jour même, sinon elle est mise en conserves, marinée ou séchée afin de faire fructifier son abondance tout en créant les ingrédients du menu de la semaine, du mois ou de l’année qui viendra. Rien n’est gaspillé.

La salle à manger solarium de Bika

Pour Mme Ercan, la ferme Bika est une manière de retrouver son enfance sur la côte égéenne, où sa mère cuisinait ce que lui donnait un généreux potager et où son père recevait amis et voisins. « Nous vivions au gré de la nature », dit‑elle. Ici, elle a tout d’une enfant dans le jardin de ses parents, souriante de bonheur tandis qu’elle tranche, évide puis farcit ses aubergines, qui deviendront les dolmas du soir, débordants de riz cuit à la perfection, de tomate et de fines herbes.

À chacun des services, elle explique l’influence turque et la créativité du moment derrière chacun de ses plats. « Mon but absolu, c’est de provoquer un éveil, dit‑elle. Tout le monde peut cuisiner ainsi. Il faut simplement de l’attention et de la volonté. »

bika.farm

diaporama d'images de nourriture et de ferme

3 autres tables champêtres 

Parcelles
Austin, QC
Pizzas au four à bois et plats à partager sans cesse renouvelés à base de produits du jardin sont servis face au lac Memphrémagog.
@parcelles.austin

Row Fourteen at Klippers

Cawston, BC
Ce resto sur la ferme Klippers Organic Acres, dans la vallée de Similkameen, met en lumière la richesse du terroir. Le menu Field Harvest offre de goûter à tout ce qui est de saison.
klippersorganics.com

Sumac + Salt

Markdale, ON
Le couple formé de Joel Gray et Hannah Harradine transforme les ingrédients produits et cueillis dans le comté de Grey (chanterelles, camerises, ail des bois) en repas sept services intimistes. 
sumacandsalt.com

Présentés par
OpenTable logo
Commanditaire d'or
Destination Canada
Commanditaire numérique
Heineken logo