Maraîcher de l’année

Les Jardins Lakou, la décolonisation de l’offre des marchés

Présentés par
OpenTable logo
Commanditaire d'or
Destination Canada
Commanditaire numérique
Heineken logo
Partagez

En faisant pousser des légumes‑feuilles et des légumes d’abord cultivés par les Premières Nations et les afrodescendants, notre maraîcher de l’année fait œuvre culturelle.

En 2017, Jean‑Philippe Vézina, conseiller auprès d’organismes communautaires mont­réalais, découvrait, en voyage dans son Haïti natal, son désir de transmettre sa culture en cultivant des légumes typiques de la cuisine antillaise. De retour au Canada, il a étudié l’agriculture bio‑intensive et suivi un cours auprès de Leah Penniman, autrice de Farming While Black. En 2020 naissaient sur un lopin de Dunham, dans les Cantons‑de‑l’Est, au Québec, Les Jardins Lakou (lakou, c’est « la cour » en créole haïtien, et aussi « chez soi »). « Je propose aux gens de réclamer leur héritage culinaire », suggère M. Vézina.

3 novembre 2021
Ferme Lakou
   Photo: Jean-Philippe Vézina

Sa saison 2020 s’est avérée tumultueuse, mais cette année le nombre d’abonnés à ses paniers bios a doublé, et le jicama, la patate douce, le giraumon, le calalou, le chou cavalier ainsi que les épinards africains ont tous gagné du terrain.

À lire: 8 tendances gastronomiques de 2021 (et 5 qui nous allèchent pour 2022)

légumes assortis
   Photo: Jean-Philippe Vézina

« À chaque livraison, j’envoie une infolettre aux abonnés dans laquelle je fais un portrait historique et culturel de certains produits, et je propose des recettes », dit‑il. Ainsi, l’oseille de Guinée, bien connue en Afrique : « En cuisine, les feuilles de ce légume sont recherchées pour leur goût acidulé et légèrement piquant. »

Jean Philippe Vézina
gif de ferme et légumes
   Photos: Jean‑Philippe Vézina; Sonia Charles

Si ces notes historiques résonnent particulièrement fort auprès des Québécois afrodescendants, les abonnés de toutes les origines s’en délectent également. « On se rend peu compte du fait que plusieurs de nos aliments ont été d’abord transformés par les Premières Nations et les afrodescendants », conclut‑il.

jardinslakou.ca

Article suivant: Tendances 2021: du progrès côté bien‑être, salaires et diversité

Présentés par
OpenTable logo
Commanditaire d'or
Destination Canada
Commanditaire numérique
Heineken logo