Comment choisit‑on le type d’appareil qui assurera un trajet en particulier ?

Vu leurs plus grands réservoirs de carburant, nos gros‑porteurs vont surtout outre‑mer, mais ils peuvent aussi assurer de courts vols de mise en place, comme Toronto‑Montréal. Il faut également tenir compte de la demande saisonnière. Je vais à la Barbade aux commandes de l’A320 d’Airbus, mais le Boeing 767 est utilisé en haute saison hivernale pour servir un plus grand nombre de passagers. Les vols long‑courriers vers Hong Kong via le pôle ne sont assurés qu’en Boeing 777, dont le carburant embarqué permettrait à une Civic de Honda de faire à peu près 84 fois le tour de la Terre.

01 mars, 2012
Portrait du capitaine Doug Morris d'Air Canada
Photo : Reynard Li

Doug Morris est auteur, météorologue, instructeur et commandant de Boeing 787 d’Air Canada.