Pourquoi traverser l’équateur est un événement

Partagez

Traverser l’équateur, cette ligne imaginaire qui divise la terre en deux, changera votre perception de la géographie, des conditions météorologiques et de la navigation aérienne.

J’ai franchi plus de 50 fois l’équateur sans jamais manquer de consulter l’ordinateur de navigation à l’approche de la latitude zéro. Changer d’hémisphère est un plaisir de la navigation que peu de gens connaissent. En outre, c’est la possibilité de passer de l’hiver à l’été : l’Australie peut cuire quand il fait ‑40 °C à Winnipeg, et aller au Chili en juillet permet des retrouvailles avec le ski. En prime, un vol nord‑sud est exempt de décalage horaire : un trajet de 10 heures dans le même fuseau horaire n’affectera nullement votre horloge interne.

Il y a peu de fronts météorologiques près de l’équateur, juste une masse d’air chaud et humide. Les tempêtes tropicales et ouragans (ou typhons) ne le franchissent pas, et les courants‑jets le font rarement. Mais il existe un phénomène météo unique à l’équateur : la zone de convergence intertropicale (ZCIT), une ceinture d’orages oscillant du nord au sud qui arrosent les forêts tropicales d’Amazonie, du Congo et d’Indonésie. La troposphère (la couche de l’atmosphère terrestre où nous vivons) étant plus épaisse à l’équateur, ces nuages de pluie peuvent grimper à haute altitude, mais les radars météo nous permettent de les contourner en avion. Étant météorologue, je peux aussi me guider grâce aux satellites météo géostationnaires à 35 786 km au‑dessus de l’équateur.

À l’équateur, où la circonférence de la planète est à son maximum, la vitesse de rotation de la Terre à la surface est de 1670 km/h. Voilà qui vaut la peine qu’on y réfléchisse pendant qu’on profite de la vue.

08 février 2021

À propos de l’équateur

  • Les alizés soufflant des hémisphères nord et sud convergent à l’équateur, où l’air, en s’élevant dans l’atmosphère, forme des nuages. Cette zone de convergence intertropicale (ZCIT) fluctue du nord au sud avec le soleil, ce qui crée les saisons des pluies et sèche des tropiques, les moussons et autres phénomènes météorologiques.

Une infographie de l'équateur
   Illustration : Alamy
  • 4 — La Terre a quatre équateurs : celui qu’on représente sur les cartes ; un équateur thermique qui oscille légèrement du nord au sud avec les saisons ; l’équateur magnétique, qui suit le champ magnétique de la Terre ; et l’équateur céleste, intersection du plan de l’équateur terrestre sur la sphère céleste.

  • L’équateur est divisé en 360 degrés de longitude. Comme chaque fuseau horaire en compte 15 en moyenne, on obtient 24 heures.

  • To be in the doldrums, expression anglaise pour « broyer du noir », fait référence à la météo en mer près de l’équateur : humidité élevée, vents faibles mais chauds et pluies soudaines.

Demandez au commandant

Envoyez‑moi vos questions sur l’aviation et les opérations aériennes : douglas.morris@aircanada.ca

Portrait du capitaine Doug Morris d'Air Canada
Photo : Reynard Li

Doug Morris est auteur, météorologue, instructeur et commandant de Boeing 787 d’Air Canada.