7 expériences touristiques autochtones qui bougent en Ontario

Partagez

Les voyages en avion restant en suspens, les Canadiens se tournent vers des destinations de vacances plus près de chez eux. Mais les joies d’un chalet de location sont limitées ; les vrais voyageurs sont toujours en quête d’expériences nouvelles et inspirantes, même si on y accède facilement en voiture. L’industrie touristique autochtone, en plein essor, est le moyen idéal de rehausser d’un cran votre escapade ontarienne, tout en soutenant les communautés des Premières Nations qui la rendent possible. Voici quelques-uns de nos choix d’activités.

10 septembre 2020
Un canot et une tente dans un camping du parc Point Grondine
Parc Point Grondine.
  1. Observation des étoiles et contes : parc Point Grondine —

    Avec plus de 72 km2 de nature sauvage, ce magnifique parc abrite de vieilles forêts de pins géants et six lacs intérieurs. Faites du canot sur de pittoresques cours d’eau le long de la baie Georgienne, ou encore de la randonnée et du kayak de mer sur les routes traditionnelles des Anichinabés, avant d’installer votre tente dans l’un des 26 emplacements de camping. Les passionnés d’histoire et de nature doivent s’inscrire à l’une des expériences autochtones authentiques offertes sur place, par exemple Heartbeat of the Drum, un atelier en petit groupe sur les chants et tambours anichinabés, ou Paddle Into the Wild, une sortie guidée de deux nuits dans l’arrière-pays et ses cours d’eau où vous retracerez les routes des Anichinabés, savourerez des repas traditionnels de gibier et de poisson sauvages et finirez par une soirée de contes autochtones sous les étoiles.

  2. Randonnée aquatique : Wasse-Giizhik Tours —

    Découvrez l’île Manitoulin en naviguant autour grâce à cette entreprise de location de bateaux animée par des guides locaux bien informés qui pêchent dans ces eaux depuis des générations. Avec l’offre d’aventures sur mesure de Wasse, tant pour la pêche que pour les sorties d’agrément, il y en a pour tous les goûts, entre passionnés qui affluent dans la région pour la pêche printanière à la truite arc-en-ciel et familles venues découvrir les routes de canotage des Anichinabés et faire une baignade en après-midi. Vous venez en hiver ? L’entreprise propose également des excursions guidées de pêche blanche, en motoneige et en VTT.

  3. Bière locale : Manitoulin Brewing Company —

    Cette brasserie artisanale branchée a été fondée en 2014 par trois fiers habitants de la région. Bien que ses savoureuses broues en jolies canettes soient désormais vendues dans certaines succursales de la LCBO, visitez la brasserie pour une expérience inoubliable. Venez-y pour la boutique bien garnie, et restez-y pour la charmante terrasse et le camion-resto. Vous devez à tout prix goûter à la Swing Bridge Blonde, une bière fraîche et douce qui porte le nom du pont tournant de Little Current, célèbre monument qui sert de point d’entrée à l’activité insulaire de Manitoulin.

Un artiste en costume traditionnel au festival culturel de Wikwemikong
Festival culturel annuel de Wiikwemkoong.
  1. Circuit des festivals : Wiikwemkoong —

    Située sur le côté est de la péninsule Bruce, Wiikwemkoong est la patrie des peuples qui composent le Conseil des Trois Feux, une alliance des Chippewas, Outaouais et Potawatomis. C’est la plus grande communauté des Premières Nations de Manitoulin et le seul territoire autochtone officiellement non cédé au pays. Bien que les activités de plein air ne manquent pas dans la région, Wiikwemkoong célèbre également son fort esprit communautaire avec une série d’événements : festival culturel annuel de Wiikwemkoong, foire d’automne, compétition de pêche blanche, pow-wow traditionnels et pièces montées par la troupe de théâtre Debajehmujig.

Une exposition à la Fondation culturelle Ojibwe
Une exposition à l’Ojibwe Cultural Foundation.
  1. Cultivez-vous : Ojibwe Cultural Foundation —

    Situé sur le territoire de la Première Nation M’Chigeeng, ce centre culturel de 1020 m2 est consacré à la préservation et à la revitalisation des arts, de la langue et des traditions des Anichinabés de Mnidoo Mnising (île Manitoulin). Découvrez leur histoire au musée sur place (ne manquez pas la remarquable collection d’art patrimonial qui comprend des paniers de frêne et de foin d’odeur, des sculptures en bois de cervidés et des boîtes en piquants de porc-épic), soyez les premiers à voir les œuvres d’artistes autochtones émergents à la galerie, ou assistez au spectacle quotidien à l’amphithéâtre. Ne repartez pas sans visiter la boutique de cadeaux, où vous ne résisterez pas à l’envie d’acheter des bijoux en perles, des sacoches en cuir souple ou des estampes originales.

  2. Danser, manger, regarder : Expériences autochtones —

    De mai à octobre, cette entreprise propose une gamme passionnante d’expériences à vivre en groupe sur le terrain du Musée canadien de l’histoire, sur la rive de la rivière des Outaouais. Faites votre choix parmi les activités offertes, qui vont de l’Atelier danse et tambours, où vous pourrez jouer des hochets de corne et des tambours en peau et apprendre une danse traditionnelle, à De pain bannock et du thé avec un Ancien autochtone, où, après une visite guidée du musée, on assiste à un pow-wow suivi d’un goûter traditionnel qui se termine par une cérémonie de purification. Il y a même un forfait voyageur, où vous retracerez la route des coureurs des bois canadiens de la fin du XVIIIe siècle sur un canot d’écorce traditionnel avec un interprète costumé relatant leur épopée.

Le hall de forme circulaire du Manitoulin Hotel & Conference Center
Manitoulin Hotel & Conference Centre.
  1. Doux sommeil : Manitoulin Hotel & Conference Centre —

    La belle île Manitoulin, tout près de Sudbury, est depuis longtemps une destination de choix pour les amoureux de la nature et les passionnés d’histoire autochtone. Désormais, un hôtel doté de tous les services les y accueille : plus besoin de matériel de camping ! Le Manitoulin Hotel & Conference Centre, sur le chenal nord du lac Huron, puise dans le patrimoine régional avec un décor inspiré des communautés locales des Premières Nations, notamment un hall d’entrée en forme de tipi avec un feu ardent, et un décor tout en bois, en pierre, et en art autochtone. Vous pourrez déguster un burger de bison au resto North46 sur place, tout en profitant d’une superbe vue sur les montagnes La Cloche.

 

Pour plus d’informations, visitez Destination Autochtone.

L’association touristique autochtone du Canada encourage les citoyens à respecter les interdictions de voyage dans les communautés. Visitez Destination Canada pour connaître les restrictions en vigueur et Destination Autochtone pour des informations sur les restrictions relatives aux entreprises de tourisme autochtone.

Articles récents

No Articles Found