Surfez tel un pro au Costa Rica (plus 3 autres camps de surf)

Partagez

Notre directrice artistique vit la pura vida et apprend à défier les flots verts au large de la côte Pacifique du Costa Rica.

Shaka Beach Retreat, où je loge pour une semaine, est au bout d’un chemin de terre poussiéreux dans la jungle, près de Santa Teresa, au Costa Rica. À cinq minutes à pied de la Playa Hermosa, cette retraite de surf pour adultes propose des cours quotidiens (sauf le dimanche) pour surfeurs de tous niveaux, des débutants aux experts. Donnés en petits groupes intimistes (trois élèves par moniteur), les cours débutent généralement tôt : après une collation au lever du soleil, nous traversons la jungle avec nos planches. Une fois mon niveau évalué par un des moniteurs (débutante avancée), nous partons nous attaquer à la zone d’écume. Jour après jour, ma technique s’améliore grâce aux instructions reçues et, à la fin de la semaine, j’ai assez progressé pour pagayer et rejoindre le line up. Transportée de joie, j’attrape une vague verte avec la poussée d’un moniteur et je sens la force brute de l’océan me propulser vers le rivage.

À lire :  Surf à Calgary et autres expériences sportives inattendues

17 Mars 2022

Quand vous n’êtes pas à l’eau 

Prenez de bons soupers

Votre séjour comprend trois repas par jour, tous préparés sur place avec des ingrédients locaux. Tout le monde mange à une table commune dressée sous un toit de feuilles de palmier en parlant de surf. Avant d’aller à l’eau, on commence la matinée par une collation de yogourt, fruits frais et muesli. Après une leçon de deux heures, on sert le brunch ; je rêve encore du burrito déjeuner avec mayo au chipotle qui s’est avéré assez consistant pour me permettre de tenir jusqu’au souper. Un repas du soir est servi tous les jours sauf le samedi ; soulignons entre autres l’arroz con pollo et les divers plats de poisson frais pêché.

poke
Photo: Emily Roberts (Surf et repas)
sandwich
Photo: Emily Roberts (Surf et repas)

Faites du yoga

Après une séance de surf épuisante, mes muscles endoloris appréciaient les étirements du yoga. Le studio en plein air se trouve au bout d’un sentier couvert de feuillage tropical. Des cours de yoga, donnés par des professeurs chevronnés, sont proposés chaque après‑­midi, qui vont des douces séances de yoga détente à la pratique plus intense du vinyasa. Je n’étais pas novice, mais faire du yoga dans la jungle est incomparable : lors d’une séance, alors que nous étions dans la posture de l’enfant, j’ai entendu des alouates hurler dans les arbres. Un gecko est même venu me saluer alors que j’étais étendue sur le tapis dans mon shavasana final.

yoga
   Photo: Daan Verstrepen

3 autres camps de surf

Surf Camp Australia, 
Gerroa, Australie

Surfez, mangez et dormez dans ce camp tout compris situé sur la plage de Seven Mile, à deux heures de route de Sydney. Passez vos journées à chevaucher les vagues (restez à l’affût des dauphins) et vos soirées à la piscine ou au café. surfcamp.com.au

Surf berbere, Taghazout, Maroc
Surf berbere, Taghazout, Maroc   Photo: Spike Chambers Surf Berbere

Surf berbere, Taghazout, Maroc

Village de pêcheurs idyllique sur la côte atlantique du Maroc, Taghazout a tout : couchers de soleil époustouflants, plages infinies, vagues fabuleuses. Ce camp s’adresse aux surfeurs de tous niveaux et les leçons vont 
de la théorie à la pratique. surfberbere.com

Wick’d Surf Camps
Wick’d Surf Camps   Photo: Kaitlyn Shea

Wick’d Surf Camps, Ucluelet, Colombie‑Britannique

Osez le surf en eau froide sur la côte ouest de l’île de Vancouver, capitale canadienne du surf. Apprenez à surfer ou affinez vos compétences dans un camp de plusieurs jours (leçons aussi offertes à la journée). wickedsurfcamps.com

À lire :  Le meilleur voyage de surf sur la côte atlantique du Maroc