Comment Lilly Pulitzer a redéfini le style Palm Beach —

L’esthétique désinvolte de la créatrice colle à la ville qui a vu naître la mode de villégiature.

Tout a commencé à Palm Beach. Une jeune héritière (Lillian Lee McKim) et un descendant d’un magnat de la presse (Peter Pulitzer) s’enfuient vers la ville du sud de la Floride, où ils cultivent quelques plantations d’agrumes. Nous sommes dans les années 1950: la plupart des femmes sont ceinturées et corsetées, mais pas Lilly Pulitzer. Après trois enfants et une dépression nerveuse, elle ouvre un petit kiosque à jus dans Via Mizner. Pour contrer l’humidité de Palm Beach, elle porte des robes sans manches et amples taillées par son couturier dans des tissus colorés et à motifs (qui ne laissent pas voir les taches de jus). En remarquant qu’elle vendait plus de robes que de jus, elle est devenue la Pucci de Palm Beach: une entrepreneure par accident qui a inventé la robe tube, aujourd’hui connue simplement comme la «Lilly».

Lilly a toujours repoussé les conventions. Elle détestait les souliers et les sous-vêtements. Elle doublait ses robes de mousseline pour que les femmes puissent les porter sans rien dessous. Dans les années 1940, elle a quitté le collège pour livrer des fournitures médicales (à dos de cheval) aux nouvelles mamans dans des coins reculés du Kentucky. Elle lorsqu’elle a décidé de s’installer toute l’année dans la résidence d’hiver de Palm Beach, faisant sourciller son entourage distingué, son plus fidèle ami est devenu son macaque de compagnie.

01 septembre 2019
La créatrice de mode Lilly Pulitzer est assise dans un fauteuil bas entouré de fleurs dans une image vintage.
La zone arrière d'un bateau à moteur avec des coussins colorés sur les sièges, un drapeau américain et de l'eau derrière.
Lilly Pulitzer, 1960   Elizabeth Kuhner
Le yacht Lilly Pulitzer x Barton & Gray Hinckley    Sara Kauss

À l’image de la femme qui faisait fi des règles et aimait tenir des fêtes endiablées jusqu’aux petites heures, les robes de Lilly ne suivent pas les tendances. Avant l’arrivée de la robe Lilly, la mode de Palm Beach était plutôt prévisible: couleurs nautiques et style marin. Déjà comparée à un seau de plage à l’envers, la robe tube de Lilly était aux antipodes des couleurs neutres et des coupes contraignantes mises en avant à l’époque. Sa silhouette était révolutionnaire à l’ère des formes moulantes. En arpentant les avenues bordées de palmiers de Palm Beach, impossible de rater les tableaux qui ont inspiré la créatrice: la ville est un kaléidoscope tropical de rose hibiscus et bougainvillée, de vert feuillage, de jaune citron, de corail tangerine et de bleu turquoise. Quand son amie d’école Jackie Kennedy est apparue dans le magazine Life dans une de ses robes (taillée dans un tissu de rideaux de cuisine), la mode de villégiature venait de prendre son envol.

Au début des années 1960, une femme dans un magasin de vêtements se tient à côté d'un mannequin vêtu d'une robe droite.
Lilly dans son premier magasin, vers 1962   Howell Conant et Lilly Pulitzer

En novembre, Lilly aurait eu 88 ans. Elle a laissé sa trace un peu partout à Palm Beach. Son héritage aux larges motifs joyeux se lit dans le jardin verdoyant du Brazilian Court, dans le carrelage des escaliers, dans les orchidées et les vitraux des cours de style européen de Worth Avenue ainsi que dans la murale de flamant bleu du Grandview Public Market. Il est aussi présent dans les rires gras émanant du Ta-Boo (qui sert de délicieux cocktails) tard dans la nuit et sur le dos des clientes irrévérencieuses qui portent une simple robe de coton décorée d’ananas rose et vert fluo au Café Boulud. Et, peut-être plus encore, dans tous les motifs éclatants et audacieux qui débordent d’énergie positive, à la manière de la personnalité libre et contagieuse de Lilly.

Lorsque vous portez une Lilly, vous ressentez quelque chose. C’est excitant, c’est du bon temps garanti. Ce qui était d’abord l’uniforme de la fille de la côte nonchalante, qu’elle soit en vacances dans les Hamptons ou à Harbour Island, est devenu un mode de vie, une marque. Il y a 60 ans, Lilly n’aurait jamais pu imaginer que son esthétique caractéristique, désinvolte et audacieuse, vivrait aujourd’hui sur des sandales, des étuis pour téléphone, des rames et même des yachts. Mais comme elle l’a si bien dit: «C’est toujours l’été quelque part.»

La couverture d'un livre sur Lilly Pulitzer, présentant des illustrations de fleurs aux couleurs vives.

Livre de Lilly Pulitzer par Assouline

Carnet de voyage de Palm Beach

Où loger

Un hall d'hôtel orné avec des plafonds voûtés et des chaises vertes et un canapé crème, jour.
Le hall chez The Breakers   The Breakers Palm Beach

The Breakers, un palace qui s’inspire de la Villa Medici de Rome, comptait parmi les endroits favoris de Lilly. Pas étonnant, donc, que ses «chalets» de plage et sa salle à manger de cérémonie aient été immortalisées en bleu et vert sur un foulard à édition limitée. Une boutique-phare Lilly Pulitzer occupe d’ailleurs l’endroit.

Où boire et manger

Ravioli à la truffe au CPB @ The Colony Le resto de l’hôtel est aussi délicieux pour l’estomac (ravioli truffe et ricotta; flanc d’agneau confit menthe et harissa; chou-fleur rôti avec cari et noix de coco) que pour les yeux (imprimés de palmiers; rideaux de chintz roses; papier peint à feuilles de bananier courtoisie du protégé de Dorothy Draper, Carleton Varney).

Bloody mary au Ta-boo La rumeur veut que le bloody mary ait été inventé à ce bar classique au passé reluisant (John F. Kennedy, Frank Sinatra ainsi que le duc et la duchesse de Windsor s’y sont attablés) caché au cœur d’un bâtiment rose.

À faire

Une femme vêtue d'une robe droite de couleur vive avec des motifs de fleurs se tient à côté d'un vélo rose vif. Son visage est hors du cadre.
   The Brazilian Court Hotel

Location de vélo Lilly Pulitzer au Brazilian Court Le meilleur accessoire en ville? Le vélo Lilly Pulitzer en location à cet hôtel historique vous permettra de gagner avec style la plage (entrées le long de South Ocean Boulevard, entre Royal Palm Way et Hammon Avenue) ou encore le musée Flagler (résidence privée de Henry Flagler, magnat du chemin de fer et fondateur de Palm Beach).

Robes sur mesure chez Lilly Pulitzer La boutique Lilly Pulitzer se trouve sur Worth Avenue, la Rodeo Drive de Palm Beach. Créez votre propre robe tube à partir d’une sélection d’imprimés exclusifs ou alors essayez la collection dans les cabines peintes à la main. La petite touche Lilly: le bar à même la boutique.

ARTICLES RÉCENTS

No Articles Found