L’île de Hilton Head pour les non-golfeurs

Partagez

Avec ses kilomètres de littoral immaculé, ses plages de sable blanc et ses sentiers de loisirs, l’île de Hilton Head est un lieu idyllique où se détendre et explorer les grands espaces.

Située à l’extrême sud de la Caroline du Sud, l’île de Hilton Head est célèbre pour le golf (on y trouve plus de 24 parcours de championnat et elle accueille le tournoi RBC Heritage Classic), mais il y a tellement plus à voir dans la célèbre ville de tourisme qui occupe la majeure partie de l’île, nommée en l’honneur de l’explorateur anglais du XVIIe siècle William Hilton. À seulement 45 minutes de route de l’aéroport international de Savannah/Hilton Head, on y trouve des plages de sable blanc, de paisibles marais salants, des forêts maritimes et des quartiers privés propices à la marche, ce qui en fait un cadre idyllique pour une retraite en famille. Voici les meilleurs endroits où loger, où manger et à explorer à Hilton Head.

16 septembre 2020

Où loger à Hilton Head

Le gazebo Omni Oceanfront Resort à côté de leur salon extérieur à Hilton Head Island
   Photo : Omni Hotels & Resorts
  • Omni Hilton Head Oceanfront Resort —

    Admirez la vue imprenable qu’on a depuis les 323 suites (les plus spacieuses de l’île) de ce complexe qui donne directement sur les plages de grès à dragées du quartier privé de Palmetto Dunes, chacune dotée d’une minicuisine et d’un coin repas distinct. Vous y trouverez le sable compact qui fait la réputation de l’île (idéal pour la marche, la course et le vélo), des piscines et jeux d’eau pour enfants, une lagune où faire du kayak et du canot ainsi que des sentiers de nature. En plus de ses trois golfs de championnat, l’endroit propose aussi 25 terrains de tennis et de pickleball (croisement entre tennis, badminton et ping-pong), le sport dont la croissance est la plus rapide aux États-Unis.

La piscine sans entrée du Sonesta Resort Hilton Head Island
   Photo : Sonesta Resort Hilton Head Island
  • Sonesta Resort Hilton Head Island —

    Cette pittoresque propriété de bord de mer dans le quartier privé de Shipyard propose un club pour enfants (de 3 à 12 ans), une piscine tropicale avec entrée progressive (idéale pour les tout-petits et les personnes âgées ou handicapées), et est voisine du club Van Der Meer Tennis, où l’on peut s’entraîner avec des pros de calibre mondial et où les séances quotidiennes coûtent 20 $.

Où manger à Hilton Head

Diners savourant un repas au fil de l'eau à Hudson's Seafood House on the Docks
Hudson’s Seafood House on the Docks.   Photo: Michael Hrizuk
  • Hudson’s Seafood House on the Docks —

    Offrez-vous un souper fraîchement pêché et admirez la vue incroyable du bras de mer Port Royal sur fond de coucher de soleil dans un ciel barbe à papa. Le Hudson’s est une institution locale depuis les années 1920 (c’était à l’époque une usine de transformation d’huîtres qui dispose d’un enviable réseau d’approvisionnement en poissons et fruits de mer frais : l’établissement cultive et récolte ses huîtres et ses crabes à carapace molle et possède trois crevettiers de 24 m pour s’approvisionner, et compte sur un réseau de pêcheurs qui lui fournissent des dizaines de prises quotidiennes de diverses espèces. Ne manquez pas les crevettes noircies avec gruau de maïs moulu sur pierre, ou le flet farci de gros morceaux de chair de crabe.

  • Lucky Rooster —

    Le chef Clayton Rollison est revenu dans sa ville natale de Hilton Head pour lancer son propre resto, après avoir travaillé au Gramercy Tavern de Manhattan et au Merchants de Nashville. Son menu à la fois farouchement éclectique et authentiquement du sud des États s’inspire des saveurs de son enfance. C’est une cuisine de saison, mais soyez à l’affût de plats prisés du public, tels que peaux de poulet frites servies avec miel à la sriracha, tomates vertes frites au pimento cheese et côtelette de porc de 350 g en sauce barbecue blanche piquante de style Alabama. On y concocte également un redoutable Brooklyn, cocktail à mi-chemin entre un manhattan et un old fashioned.

Un pique-nique aux huîtres et au vin de Fishcamp sur Broad Creek
Fishcamp on Broad Creek.   Photo : Crab Marketing
  • Fishcamp on Broad Creek —

    Assiettes débordantes de poissons et fruits de mer, cocktails d’inspiration côtière et grande terrasse sur la mer font de cette adresse un endroit agréable pour un 5 à 7 en famille. Les enfants jouent au cornhole (ou jeu de poches), tandis que les adultes gobent des huîtres May River locales et des bloody mary garnis de crevettes. Mais le plus mémorable dans ce resto, c’est sans doute son histoire : ce camp de pêche a déjà appartenu à Charlie Simmons, chef bien-aimé des Gullahs, qui a passé la majeure partie de sa vie à faire des allers-retours à Savannah sur son voilier pour réapprovisionner l’île.

Macarons de couleur orange de Hilton Head Social Bakery
Hilton Head Social Bakery.   Photo : Marissa Feret
  • Hilton Head Social Bakery —

    Il y a quelques années, le chef Philippe Feret, originaire de Normandie, a laissé New York pour la vie décontractée de l’île. Depuis, il est devenu un ambassadeur passionné de la communauté culinaire internationale de Hilton Head. L’ancien chef de cuisine du resto Windows on the World au World Trade Center d’origine a ouvert boutique (et accompli une grande partie des travaux d’ébénisterie) à la Shelter Cove Harbor and Marina, où les arômes du pain, des tartelettes et des brioches à la cannelle et aux noisettes fraîchement sortis du four se mêlent à l’air salin. Le menu y varie de jour en jour, mais ne manquez pas les croissants farcis au chocolat et aux framboises.

À faire à Hilton Head

Jumelles Coligny Beach Park dans le sable
Trois personnes à cheval sur une piste cyclable sur l'île de Hilton Head
Parc de Coligny Beach (à gauche).
  • La meilleure façon de découvrir Hilton Head sur terre —

    À l’ombre des arbres et rafraîchie par la brise marine, Hilton Head est un endroit génial à explorer à vélo, avec presque 100 km de sentiers publics et 20 km de plages de sable blanc, célèbres pour leur sable compact sur lequel il fait bon pédaler. Pour la simple détente, Hilton Head vous donne le choix de huit plages publiques, dont l’une des plus populaires, celui du parc de Coligny Beach, possède tous les atouts : volley-ball de plage, pataugeoire pour enfants, balançoires et wifi, avec commerces et restos à proximité. Si vous aimez marcher, le Coastal Discovery Museum, jumelé au Smithsonian et établi sur l’immense plantation Honey Horn de 28 ha, est un incontournable. Sentiers, marais salants, jardins, serre à papillons, chevaux et énormes chênes sempervirents vêtus de filets de mousse espagnole ne sont que quelques-uns des attraits qui vous enchanteront.

Une mère et sa fille rencontrant une sirène lors d'une excursion en bateau sur l'île de Hilton Head
Mermaid Encounter Boat Tour de Mermaid of Hilton Head.
  • La meilleure façon de découvrir Hilton Head sur l’eau —

    Arrosée par l’Atlantique, le bras de mer Calibogue et de tranquilles eaux intérieures comme le ruisseau Broad, l’île de Hilton Head est un paradis nautique qui offre randonnées de plein air, canot, kayak, excursions de pêche en planche à pagaie, pêche sportive au crabe et autres sports nautiques. On peut également y pratiquer une foule d’activités familiales sur l’eau destinées à faire apprécier l’abondante faune, comme l’observation éco-guidée de dauphins d’Outside Hilton Head, qui permet d’observer les dauphins et les oiseaux dans les paisibles marais salants. Découvrez le monde des aventures fantastiques avec l’hallucinant Mermaid Encounter Boat Tour de Mermaid of Hilton Head. Les enfants raffoleront de Pirates of Hilton Head, où ils peuvent faire des chasses au trésor et arroser un pirate avec des canons à eau.

Paniers tissés du festival Gullah à Hilton Head Island
Site historique Mitchelville Freedom Park sur l'île de Hilton Head
Mitchelville Freedom Park (à droite).
  • Les lieux de culture gullah à Hilton Head —

    Les Sea Islands de Caroline du Sud, et Hilton Head, abritent des communautés qui descendent en droite ligne d’esclaves originaires d’Afrique de l’Ouest et amenés dans la région il y a plus de 300 ans ; les traditions de ces insulaires continuent d’enrichir Hilton Head. Le terme « gullah » désigne ce peuple, sa langue et sa culture. Son dialecte créole est encore parlé et écrit, et un grand pan de la culture culinaire si prisée de Caroline du Sud est d’origine gullah. Les Gullah Heritage Trail Tours, dirigés par des Gullahs d’une même famille de quatrième, cinquième et sixième générations, vous feront découvrir des sites historiques, y compris le Gullah Museum of Hilton Head Island et Mitchelville Freedom Park, qui célèbre Mitchelville, la première ville américaine autonome d’esclaves affranchis. Si vous avez le temps, prenez le traversier pour l’île de Daufuskie (on prononce « Dafouski »), où vous louerez une voiturette de golf et parcourerez les chemins de terre pour découvrir le charme pittoresque de cette île de 21 km2 et de ses quelques centaines d’habitants, dont sa résidente et chantre la plus célèbre, la chef et auteure Sallie Ann Robinson.

Articles récents

No Articles Found