Des griffes canadiennes qui donnent fière allure aux couvre-visages

Partagez

Survol des griffes et designers d’un océan à l’autre qui créent de chouettes modèles de masques afin de donner en retour. (Note : L’agence de la santé publique du Canada recommande désormais le port de masques faits d’au moins trois couches.)

Un gros plan de deux masques de Frank & Oak en jaune et un motif rayé rouge et bleu
  1. Frank And Oak —

    Il allait de soi que le créateur montréalais de basiques minimalistes conçoive un masque ultrachic (24 $ le lot de deux). Cousus à la main par l’équipe de conception maison, les masques, en tissu de chemises pour hommes recyclées, sont très demandés (on en renouvelle régulièrement les stocks) ; pour ceux qui voudraient essayer d’assembler les leurs, la compagnie a rendu public un patron avec tutoriel. Tous les profits sur les ventes de masques seront remis à Moisson Montréal, qui distribue des denrées alimentaires à toutes sortes d’organismes de bienfaisance en ville.

13 novembre 2020
Piles de masques noirs par Medium Rare
  1. Medium Rare —

    Les chefs calgariens à qui l’on doit Medium Rare (Cam Dobranski et Andrew Dallman), qui en temps normal fournissent des tabliers et vêtements de travail aux cuisiniers, produisent désormais des masques (25 $). Pour chaque masque vendu (ce modèle comprend une pochette où insérer un filtre et une armature de fil métallique extradoux permettant un ajustement parfait), Medium Rare en fabrique un autre pour un employé de première ligne.

Un masque facial de Glasnost avec un motif aquarelle
  1. Glasnost —

    Toute la famille y trouve son compte: la styliste vancouvéroise Stephanie Schneider, de Glasnost, qui se spécialise dans les vêtements de pluie et les articles de cuir, fabrique des masques en quatre tailles (à partir de 16 $) avec doublures de différentes couleurs afin de permettre de les différencier. Un dollar par commande de masques est remis au Downtown Eastside Women’s Centre de Vancouver.

Masque Feeling Mathieu Caron inspiré par la patineuse artistique Madison Chock
  1. Feeling Mathieu Caron —

    Pour en mettre plein les yeux : le couturier québécois Mathieu Caron a créé une collection de masques de luxe en série limitée (à partir de 200 $) inspirés par ses célèbres costumes de patinage artistique. Tous les profits sur les ventes de ces masques de luxe sont remis au Fonds de réponse solidaire à la COVID-19 pour l’Organisation mondiale de la santé.

Masque de Tanya Taylor dans Flamingo
Masque de Tanya Taylor dans Meadow Mint
  1. Tanya Taylor —

    À l’image des robes et corsages froufroutants de cette créatrice de mode originaire de Toronto et établie à New York, les masques en tissu recyclé de Tanya Taylor (35 $US le lot de trois) sont colorés, féminins et ludiques. Pour tout achat, la griffe fabrique aussi un masque non médical destiné aux travailleurs de la santé des États-Unis et du Canada.

Un masque gris avec des lanières en cuir noir de Terre-Neuve
   Photo : Stephen Brown
  1. Terre-Neuve —

    Notre responsable photo terre-neuvienne Lori Morgan est derrière ces masques de coton artisanaux (14 $), qui ont donc la prédilection de notre équipe. Faites votre choix parmi des imprimés fantaisistes sur les thèmes de la nature sauvage, du nautisme ou de la vie de chalet, ou optez pour un look plus neutre en noir basique. Dans tous les cas, un dollar pour chacun des 1000 premiers masques vendus est remis à The Gathering Place, un centre de santé communautaire de St. John’s.

Une femme vêtue de noir portant un masque facial à motif de feuilles d'or de Lennard Taylor
  1. Lennard Taylor —

    Le styliste de Winnipeg apprécie la création de vêtements féminins éthiques et responsables, et il apporte le même soin à ses masques en coton (20 $). Ses tissus sont triés sur le volet et cousus avec soin afin de créer des masques durables. Le vôtre sera peut-être une surprise, car les imprimés varient en fonction de leur disponibilité. Une part des ventes est destinée à des organismes communautaires tels que le Manoir Ronald McDonald et Winnipeg Harvest.

Gros plan d'une femme portant un masque facial turquoise d'inspiration africaine de Kaela Kay assorti à son foulard
   Photo : Catherine Addai
Une femme dans un masque facial turquoise d'inspiration africaine par Kaela Kay qui complète sa chemise, sa jupe et son foulard audacieux
   Photo : Catherine Addai
    Photo : Catherine Addai
  1. Kaela Kay —

    La vie est trop courte pour porter des masques fades : ajoutez à votre collection l’une des créations audacieuses et colorées de la créatrice de mode torontoise Kaela Kay (à partir de 23 $). Celle-ci se sert de textiles colorés à pagnes wax qui célèbrent le charme africain, et elle travaille avec des couturières locales pour ses pièces, masques compris. Pour chaque masque vendu, un établissement de santé en reçoit un gracieusement.

Le profil latéral d'une femme portant un masque en denim par IZ Adaptive Clothing avec une découpe en plastique pour montrer la bouche
  1. IZ Adaptive Clothing —

    Bien qu’elle ait habillé des célébrités telles que Meryl Steep, Angelina Jolie et David Bowie, Izzy Camilleri est une pionnière de la conception des vêtements adaptés. Pour elle la liberté dans le style doit être accessible à tous. Elle a créé ce masque de lecture sur les lèvres en denim (20 $) en ayant en tête la communauté des sourds et des malentendants : il est conçu avec un centre en plastique transparent. De plus, 20 % des recettes sont destinés aux Services canadiens de l’ouïe.

Un ensemble de deux masques en organza noir de Narces avec un motif floral doré
Un masque blanc brodé de fleurs jaunes par Narces
  1. Narces —

    Donnez du chic au quotidien avec ces masques raffinés conçus avec goût (à partir de 30 $) et disponibles dans des couleurs, des motifs et des tissus variés, allant du satin à jacquard à la dentelle crochetée sur lamé or. La marque de vêtements pour femmes établie à Toronto a déjà fait don de milliers de masques à des établissements de santé locaux grâce à ses ventes de masques.

La vue de face d'une femme portant un masque rose par Londre
La vue de profil de côté d'une femme portant un masque rose par Londre
  1. Londre —

    Les deux amies qui ont créé cette marque de maillots de bain vancouvéroise utilisent du plastique recyclé (elles ont amassé plus de 100 000 bouteilles dans les rues et sur les plages de Taïwan). Ne contenant aucun produit chimique nocif, leurs masques (39 $ l’ensemble de deux) sont donc également durables. Ces couvre-visages sont offerts dans les teintes Desert Sage et Rose Pink, avec une pochette pour filtre et des attaches ajustables. Pour chaque ensemble acheté, un repas santé est offert à une famille défavorisée de mère monoparentale.

Un masque blanc d'Anne Mulaire avec des coups de pinceau floraux noirs
Deux femmes portant des masques en tricot de bambou d'Anne Mulaire avec un motif floral assorti à leur gilet
  1. Anne Mulaire —

    L’écoconceptrice métisse francophone de Winnipeg confectionne des masques doublés de tricot de bambou de qualité supérieure (à partir de 15 $) qui offrent confort et sécurité toute la journée. Disponibles dans les motifs Héritage de la marque, qui honorent la tradition des Métis de la rivière Rouge, y compris l’imprimé Catherine’s Vine brodé sur soie. Une partie des recettes est utilisée pour donner des masques à des organisations communautaires et à des établissements de soins de santé.

Articles récents

No Articles Found