Observation d’aéronefs

J’aperçois les guetteurs en roulant vers la piste de décollage où à l’approche finale. Ils contemplent, postés à l’extérieur du périmètre clôturé de l’aéroport ou sur des sites connus de la communauté, tel l’étage supérieur du stationnement à San Diego (SAN), la station-service près de la piste 23 à Toronto Pearson (YYZ) ou l’In-N-Out Burger à Los Angeles (LAX). À Saint-Martin, des passionnés d’aviation en maillot de bain suivent les avions sur la plage Maho, contiguë à l’aéroport.

25 mars 2020
Une illustration d'un appareil photo prenant une photo d'un jet d'Air Canada qui décolle en hiver

La plupart se contentent d’observer, mais certains partagent leurs photos sur le Web auprès d’une communauté internationale de mordus d’avions. Ces amateurs connaissent l’horaire des transporteurs, le numéro de chaque aéronef, son lieu d’origine et sa prochaine destination, allant parfois même jusqu’à capter les fréquences radio du contrôle aérien, en quête d’immersion totale. Pour les non-initiés, la proximité absolue avec les appareils, le son, la perception de la force des moteurs et le parfum de l’avion (les gaz d’échappement) peuvent être grisants. J’ai l’habitude de saluer amicalement de la main ces observateurs passionnés et de leur offrir mon plus beau sourire, particulièrement lorsque j’aperçois de petits aérophiles en herbe.

Travailler pour un transporteur aérien permet d’alimenter cette forme de loisir. Erik Ritterbach, chef de service – Fret à Francfort, a littéralement parcouru le monde à la poursuite des numéros d’aéronefs. Il a même visité des cimetières d’avions pour y prendre des clichés uniques. Et depuis 33 ans, Brian Losito s’affaire à photographier notre flotte pour le compte d’Air Canada. Il a le plaisir d’immortaliser en vol les nouveaux appareils mis en service (photos et vidéos), depuis un petit avion muni de caméras spécialisées.

Quelques-unes des photos préférées du photographe à Air Canada Brian Losito
Quelques-unes des photos préférées du photographe à Air Canada Brian Losito.   Photos : Celian Genier (en haut à gauche); Brian Losito; Patricia Hinojosa (en bas à gauche)

Où faire l’observation d’aéronefs au Canada

  • YVR (Vancouver) Le nouveau parc Larry Berg Flight Path, au bout de la piste sud, est un site de pique-nique couru. Situé aux abords d’une piste cyclable, on s’y rend facilement depuis Vancouver ou Richmond, tout près.

  • YHZ (Halifax) Le poste d’observation de l’aéroport Stanfield d’Halifax est ouvert au public et donne sur l’aire de trafic à la jonction des deux pistes.

  • YYZ (Toronto) En 2016, l’aérogare Pearson de Toronto a inauguré un quai d’observation à 4 km à l’ouest de ses installations. Mais n’y cherchez pas les véritables amateurs : ils sont plutôt dans le stationnement sur Airport Road.

Portrait du capitaine Doug Morris d'Air Canada
Photo : Reynard Li

Doug Morris est auteur, météorologue, instructeur et commandant de Boeing 787 d’Air Canada.

ARTICLES RÉCENTS

No Articles Found