Les plages canadiennes dont le secret est le mieux gardé

Partagez

15 plages où prendre le frais, garder ses distances et atteindre la zénitude.

Le secret le mieux gardé du Canada ? Ses plages : sable fin, lacs où nager et assez d’espace pour s’étendre et en profiter. Avec des milliers de plans d’eau au pays, déterminer quelle est la plus belle plage est subjectif. Cette sélection de plages prisées des résidents vous propose un vaste choix pour que vous puissiez profiter au maximum du temps doux avant son départ.

30 juillet 2020
Le soleil se couche sur Brady's Beach en Colombie-Britannique
Plage de Brady, Colombie-Britannique.   Photo : Jessica Whelan
  1. Isolement : plage de Brady, Colombie-Britannique —

    Cette cachette de la côte Ouest, au sud de Tofino, sur l’île de Vancouver, récompense quiconque est prêt à faire le trajet par la route de gravier, en bateau de croisière ou privé ou en hydravion. Seuls les braves auront le courage d’aller dans l’eau froide, mais si vous avez un faible pour les cuvettes de marée, les eaux bioluminescentes et les déferlantes, vous aurez de la difficulté à repartir.

Les rives du lac La Biche en Alberta sont couvertes de galets de différentes tailles
Lac La Biche, Alberta.   Photo : Erica Scott
  1. Coucher de soleil : plage Boardwalk, Alberta —

    Le parc provincial Sir Winston Churchill, en Alberta, abrite plusieurs îles du lac La Biche. Explorez les forêts tricentenaires avant de vous installer à la plage Boardwalk pour assister au spectacle du soleil couchant. Apportez une couverture et plantez vos orteils dans le sable doux, ou éloignez-vous de la rive pour profiter de la vue depuis votre kayak ou votre planche à pagaie.

  2. De l’espace où vagabonder : plage de la pointe Long, Ontario —

    Une langue de sable de 40 km dans une réserve de la biosphère a tendance à attirer l’attention, mais si vous venez tôt et évitez les week-ends, le jeu en vaudra la chandelle. La plage de la pointe Long est une bande littorale de 2 km de sable sur la berge du lac Érié qui est idéale pour ceux qui aiment vagabonder.

Ciel nuageux sur les formations rocheuses de la plage Old Harry aux Îles-de-la-Madeleine au Québec
Îles de la Madeleine, Québec.   Photo : Paulo Leone
  1. Animaux en vue : plage d’Old Harry, îles de la Madeleine, Québec —

    Il n’est pas rare d’apercevoir des phoques qui batifolent dans les eaux tièdes de cette plage, dont la situation, en bordure de la réserve nationale de faune de la Pointe-de-l’Est, a de quoi faire tourner la tête des ornithologues amateurs. La plage de la Grande Échouerie, à Old Harry, relie deux des îles habitées de cet archipel, ce qui signifie que, pour qui veut explorer plus avant, ses 8,5 km ne sont que le début.

  2. Incontournable : plage de Basin Head, Île-du-Prince-Édouard —

    Trouver une plage sur l’Île-du-Prince-Édouard, qui propose 1100 km de littoral, n’est pas un problème. Essayez-en quelques-unes, mais ne manquez pas celle de Basin Head, au sable qui « chante » : quartzeux, il émet un son (plus proche du scouic-scouic d’un fromage en grains que d’un soprano) quand on le foule. En conjonction avec ses eaux tièdes et peu profondes, ça en fait un incontournable pour les familles avec enfants.

Une vue de la plage de Grand Anse à travers une ouverture de grotte au Nouveau-Brunswick
Plage de Grande-Anse, Nouveau-Brunswick.   Photo : Audrey Isabel Chiasson
  1. Retraite historique : plage de Grande-Anse, Nouveau-Brunswick —

    Le charmant village de Grande-Anse, non loin, a été fondé en 1808, et les phares colorés aux couleurs du drapeau acadien qui émaillent la côte en font un lieu prisé des photographes. Vous aurez envie d’explorer, mais assurez-vous de profiter également de la tiédeur de l’eau de mer et des panoramas du haut des imposantes falaises.

  2. Piquenique sur le lit de la mer : plage de Medford, Nouvelle-Écosse —

    La baie de Fundy est célèbre pour ses marées, les plus grandes du monde; quand elles se retirent, les visiteurs peuvent marcher sur le lit de la mer. Un piquenique bien calculé est une possibilité, mais assurez-vous d’arpenter la plage de sable rouge pour admirer les éperons d’érosion en grès qui se trouvent immergés à marée haute.

Un mélange de plages de sable et de plaines herbeuses à anse Sandy sur l'île Fogo
Anse Sandy, île Fogo, Terre-Neuve.   Photo : Paddy Barry
  1. Baignade et bis : anse Sandy, île Fogo, Terre-Neuve —

    Si vous avez fait le voyage à l’île Fogo, vous êtes déjà gagnant. Vous faire indiquer par un insulaire où est située cette plage, c’est la cerise sur le gâteau. La seule plage de sable de l’île se trouve juste à l’extérieur du village de Tilting. Comme elle rétrécit comme peau de chagrin à marée haute, choisissez avec soin où vous vous posez. Faites suivre votre baignade dans l’océan d’une saucette en eau douce dans le ruisseau voisin, puis dénichez un coin à l’ombre pour vous récompenser.

De fortes vagues à plage d’Apex au Nunavut
Plage d’Apex, Nunavut.   Photo : Frank Reardon
  1. Charme rustique : plage d’Apex, Nunavut —

    Pas de danger de confondre cette plage rocailleuse avec un coin des Antilles (les températures maximales sont d’environ 12 °C en août), mais ça fait partie de son charme. C’est à cet endroit qu’a été fondé Iqaluit, et vous y attendent des vestiges du passé (dont le poste de la Compagnie de la Baie d’Hudson). Vous ne voudrez sans doute tremper que vos orteils dans la baie de Frobisher, mais vous serez aux anges quand vous goûterez la vue que vous aurez en sirotant votre café sur la plage.

Driftwood recouvre le sable de la plage de Hay River dans les Territoires du Nord-Ouest
Plage de Hay River, Territoires du Nord-Ouest.   Photo : Backcountry Canada Travel
  1. Lueurs nocturnes : plage de Hay River, Territoires du Nord-Ouest —

    Des kilomètres de dunes de sable bordent le Grand lac des Esclaves (le sixième parmi les plus profonds du globe); lorsqu’il fait vraiment chaud, les visiteurs font saucette dans ses eaux fraîches. Mais l’attrait principal de cette plage est nocturne. Parce qu’elle est située au cœur de la zone aurorale, les vastes cieux peuvent mettre en scène la danse des aurores boréales.

Une mère est assise avec sa petite fille sur la plage Army au Yukon
Plage Army, Yukon.   Photo : Jennifer Glyka
  1. Repos et répit : plage Army, Yukon —

    Il fut un temps où cette plage du sud du Yukon aurait grouillé de chercheurs d’or. À présent elle accueille des voyageurs qui empruntent la route de l’Alaska. Cette longue plage de sable offre des tables de piquenique et un terrain de jeu au bord de l’eau pure du lac Marsh, où se baigner est un charme. Vous en tombez amoureux. Grâce au terrain de camping, un bref arrêt peut aisément se changer en une nuitée ou deux.

 

Ces endroits sauront vous rafraîchir

  • Chutes Raggedy Ass, Nouveau-Brunswick —

    Quatre cascades d’accès relativement aisé, avec stationnement et possibilité de nager et de randonner à proximité.

  • Chutes Three Tier, ruisseau Junction, Alberta —

    Une randonnée de 7 km dans l’arrière-pays est récompensée par la vue et des lieux où se rincer dans une eau glaciaire.

  • Chute Tiffany, Ontario —

    L’eau tombe en cascade d’une hauteur de 21 m dans des bassins peu profonds où l’on peut barboter en famille. Les matinées de semaine offrent les meilleures chances d’éviter les foules.

  • Manitou Beach, Saskatchewan —

    Manitou signifie « grand esprit » en cri, et c’est l’impression que vous aurez en flottant sur l’eau minérale de forte masse volumique du lac qui baigne ce village. La haute salinité fait penser à la mer Morte (elle est environ deux fois moindre), et les mordus jurent que l’eau peut y soigner toutes sortes de bobos, de l’arthrite à l’acné.

Articles récents

No Articles Found