Comment voyager quand on est confiné ? Avec une imprimante et un téléphone intelligent !

Les fondateurs de Sovrappensiero, un studio de design milanais, ont inventé une sorte de transporteur de style Star Trek qui pourrait servir à tous en ce moment. Découvrez ici comment ils en ont eu l’idée. Mais d’abord, voici comment construire le vôtre.

  1. Imprimez un code de réalité augmentée à partir du lien suivant

  2. Collez le code sur votre mur

  3. Téléchargez l’appli ArtiVive sur l’App Store ou Google Play Store et dirigez votre téléphone sur le code au mur

  4. À vos strapontins ; Voyagez sans quitter votre domicile
     
     

23 avril 2020

enRoute Comment vous est venue l’idée de construire un portail permettant aux gens de se transporter tout en restant chez eux ?
 

Sovrappensiero Design Studio L’idée de Somewhere nous est venue pendant les premiers jours de confinement. C’était une situation totalement inhabituelle qui exigeait qu’on reste à la maison. On s’est dit que plusieurs se trouvaient probablement dans de pareilles circonstances, avec ce même désir de voyager. On disposait des outils pour le faire, alors on l’a fait !

Nous sommes habitués à débattre d’une foule d’idées au studio. Ces discussions changent et évoluent avec le temps. C’est ce qui s’est produit pour ce projet, à cela près qu’il a vu le jour sur Skype et que de temps en temps, nos voix résonnaient comme celles de robots.

Lorsque nous avons entamé le graphisme du portail, le nom s’est imposé tout naturellement. Depuis des jours que les médias répètent sans cesse : « restez chez vous, ne sortez pas ! » Retravailler ce mot d’ordre en y introduisant l’idée d’évasion allait de soi : rester chez soi, tout en allant quelque part. En relisant la phrase, le mot « somewhere » nous a semblé parfait.

Une affiche de réalité virtuelle accrochée à un mur à côté d'assiettes décoratives
Portal graphics of nature displayed on three mobile phones

ER Le recours à la réalité augmentée pour permettre de s’évader est une idée géniale ! Comment choisissez-vous votre escapade du jour ?
 

SDS Il n’y a pas vraiment d’itinéraire. Le plus passionnant du fait de voyager, c’est de se perdre.
 

ER Les codes imprimés requis pour activer son « passeport » de réalité augmentée sont en soi une forme d’art. C’était voulu ? Quelle est la signification de ces codes ?
 

SDS Ces codes sont inspirés de l’œuvre d’Emilio Isgrò. Les mots effacés reflètent les choses qui nous manquent ces jours-ci et soulignent de plus celles qui restent bien près de nous. Ils nous disent : « restez chez vous, tout en allant quelque part ».

Nous sommes un studio de design de produits, nous concevons des objets du quotidien avec une esthétique qui se veut à la fois simple et chargée de sens et qui peut vivre bien partout. Pour nous, il est important que le portail soit un produit graphique à encadrer et à accrocher aux murs de nos maisons et que son graphisme serve à rappeler les jours difficiles que nous traversons.
 

ER C’est vraiment astucieux. Pourquoi ce projet vous tient-il à cœur ?
 

SDS Nous sommes très fiers d’aider ceux qui se sentent isolés en ce moment grâce à un projet gratuit et accessible. Nous ne nous attendions pas à des retours aussi incroyables de la part des utilisateurs. Nous recevons une tonne de messages de personnes qui aiment voyager en restant chez elles. Le projet nous aide également à rester en contact avec des gens du monde entier.

Images sur trois iPhones pour une campagne "Restez à la maison"

ER En parlant de connexion, comment le design peut-il aider les personnes qui se sentent isolées ?
 

SDS Un bon design devrait contribuer à créer un environnement de vie confortable, même dans des espaces étroits. Nous essayons toujours d’imaginer des objets ayant une signification puissante : des objets qui se racontent, capables de créer des liens entre des lieux et des histoires.

Nous ne suivons pas les tendances. Ce qui compte, c’est de prendre soin de soi-même et par conséquent des espaces, des choses qui nous entourent. Cela a des répercussions directes sur le bien-être physique et psychologique. Débarrassons-nous de tout ce qui est inutile pour faire place à l’air, à la lumière. Les plantes d’intérieur ont une fonction cathartique, alors prenons soin d’elles qui, en ces temps de confinement, nous offrent le meilleur d’elles-mêmes. Voir de nouvelles feuilles pousser chaque jour nous donne le sentiment d’être entourés de vie.

Photo de l'affiche de réalité virtuelle "Somewhere"

ER Puisque nous nous tournons tous vers l’exploration virtuelle, quels sont vos sites de design favoris ?
 

SDS L’art contemporain nous inspire beaucoup lorsqu’il est question de trouver nouveaux procédés et matériaux. C’est parfois difficile à dénicher et comprendre en ligne, mais The Method Case est une excellente ressource pour découvrir l’histoire de produits intéressants.

Nous sommes particulièrement attirés par une œuvre de Giuseppe Penone qui s’intitule Rovesciare i propri occhi Inversez votre regard »). Il s’agit d’un travail photographique simple qui nous rappelle combien il est important de voir les choses sous différents angles. Nous nous intéressons également à l’œuvre de Josef Albers et sa manière d’utiliser les couleurs primaires, à la recherche du surnaturel de Naoto Fukasawa et à l’univers expérimental et génial d’Olafur Eliasson.

Ces artistes et designers ont des styles variés, mais nous pensons que la bonne approche au design n’est pas d’idéaliser une œuvre ou un artiste emblématique en particulier, mais, comme Penone, de considérer toutes les possibilités et d’élargir ses horizons.

Un panorama de fenêtres teinté de vert
« Your rainbow panorama », Olafur Eliasson, 2006 2011, ARoS Aarhus Art Museum.   Photo : Robin Skjoldborg

ER Le confinement a-t-il changé votre perspective du design ou sa portée ?
 

SDS Le confinement a changé nos vies. Après la quarantaine, nous vivrons autrement, et ce pour longtemps. Plus que jamais, le design peut nous faire adopter ces changements et nous aider à mieux vivre.
 

ER En effet ! Alors, comment l’industrie du design va-t-elle réagir et innover face à cette crise ?
 

SDS L’industrie milanaise du meuble et du design est réputée dans le monde entier. Mais cette année, elle est à l’arrêt : la semaine du design n’aura pas lieu et la production habituelle a été interrompue pour l’instant. En revanche, de nombreux studios ont réagi en répondant à l’urgence. De nombreuses entreprises ont converti leurs chaînes de production pour créer des masques de protection, des savons et des désinfectants. Nous espérons qu’après une longue période de design décoratif, l’industrie commencera à se concentrer sur des objets significatifs et utilitaires.

Affiche de réalité virtuelle

ER Où aller pour trouver le meilleur design ?
 

SDS Le plus grand designer, c’est la nature, et ça le restera. N’importe quel espace naturel au monde est une occasion de découvrir comment la flore et la faune vivent en harmonie et comment les objets devraient respecter le même cycle de vie.

Nous avons beaucoup voyagé pour affaires et vu de magnifiques sites naturels et peu fréquentés. Mais il y a aussi des villes où la nature sauvage parvient à s’imposer, malgré le béton, comme on l’a vu à Mexico.

Par exemple, nous avons vu des maisons qui, au lieu de clôtures en béton et en fer, étaient dotées de robustes cactus géants qui les protégeaient et leur offraient de l’ombre. La relation entre l’homme et la nature dans le contexte urbain nous a souvent amenés à réfléchir à notre manière actuelle de créer des formes.
 

ER Vous nous avez donné envie d’explorer le monde. Mais pour l’instant, nous nous misons sur Somewhere pour nous évader.
 
 

Le Questionnaire

  • Souvenir de voyage préféré En Chine, les gens élèvent chez eux des grillons afin que leurs chants leur portent bonheur. Il y a une toute une culture entourant cette pratique. J’ai acheté de minuscules plats ornés en porcelaine qui servent à nourrir les grillons.

  • Premier souvenir de voyage La force du vent en Écosse lors d’un voyage avec mes parents en fourgonnette de camping. Je me souviens qu’il me retenait lorsque je me laissais tomber vers l’arrière.

  • Les voyages ont le pouvoir de… faire de nous de meilleures personnes.

ARTICLES RÉCENTS

No Articles Found