Red Dead Redemption 2 vu par un photographe de rue

Comment un photographe de rue pratique‑t‑il son art lorsque les rues n’ont plus rien d’un terrain de jeu ? Comme presque tout le monde, le photographe basé à Cambridge Craig Whitehead, alias Sixstreetunder, est confiné chez lui et cherche à tuer le temps. Et il a trouvé une manière nouvelle de parfaire son talent : en parcourant le jeu vidéo Red Dead Redemption 2 et son univers. L’action, qui se déroule dans l’Old West américain à l’aube du XXe siècle, offre aux joueurs un monde quasi réel qu’il est possible d’explorer à son rythme, à pied ou en selle, entre décors époustouflants et scènes urbaines. Craig nous dévoile comment il utilise la caméra intrajeu afin de capturer et créer des images remarquables qui semblent tout droit sorties du vrai monde.
 

J’ai dû annuler mes ateliers photo environ une semaine avant que le Royaume-Uni décrète le confinement. Il n’y avait personne dans les rues à photographier. J’ai vu que des gens prenaient des photos dans Red Dead Redemption 2 et j’ai décidé de m’y mettre aussi.

Le travail de Saul Leiter et d’Ernst Haas m’inspire. Ils sont tous deux des pionniers de la photo de rue en couleurs, et ont beaucoup croqué New York dans les années 1950 et 1960. Je crois que Red Dead Redemption 2 recrée l’atmosphère de jeu vidéo qui se rapproche le plus de cette époque glorieuse pour la photo de rue. Il y a de nombreux personnages coiffés d’un chapeau et en plus, on retrouve des couleurs et une lumière semblables à celles qu’on voit sur les premières photos de rue.

23 avril 2020
Red Dead Redemption 2: Cheval et calèche sur une route poussiéreuse

Saint Denis est mon lieu favori du jeu de par son énergie. On est à La Nouvelle‑Orléans, au tournant du 20e siècle, et j’y trouve l’esthétique que je recherche habituellement. (Le développeur du jeu, Rockstar, a fait un boulot incroyable en matière d’atmosphère et de météo, et ce, jusque dans les détails du brouillard et de la poussière.)

Red Dead Redemption 2: Un homme en rouge balaie les rues de Saint Denis

J’ai pris plusieurs photos de cet homme de Saint Denis, car je crois qu’il porte le plus beau costume. Souvent, il se tient sur un coin et balaye le sol avant de se mettre en marche pour fumer une cigarette. D’autres jours, vous le verrez conduire cheval et carriole dans la ville.

Red Dead Redemption 2: un homme lisant sur un porche

Il n’est pas si simple de tirer de belles images du jeu, surtout si vous tentez de faire une photo réaliste (il faut recadrer pour couper tout ce qui pourrait trahir le jeu vidéo). Dans le mode solo du jeu, vous pouvez modifier le cadrage et ajouter un peu de flou.

Red Dead Redemption 2: une femme avec un balai debout au soleil

Comme c’est le cas quand je marche dans la rue, je regarde ce qui se trouve autour de moi et je mise sur les mêmes compositions avec Red Dead Redemption 2. Les décors du jeu comportent les mêmes éléments que dans la vraie vie. En jouant tous les jours, je pourrais aisément retourner dans la rue et reprendre là où j’ai laissé, sans me sentir rouillé.

Red Dead Redemption 2: un homme fumant devant un immeuble rouge

Planifier une pose peut prendre du temps, comme je dois m’assurer que la lumière et la position des personnages sont bonnes et que tout est à sa place. Je peux me promener durant quatre heures en errant dans le jeu et en prenant des photos.

Red Dead Redemption 2: un homme debout dans l'ombre d'un immeuble pendant la nuit

J’ajuste les couleurs de mes prises, car la calibration du jeu est un peu tranchante, avec un rendu cinématique surréaliste qui n’a pas de commune mesure dans le monde réel. Parfois, je joue donc avec l’équilibre des couleurs pour rendre le cliché un peu plus réaliste.

Red Dead Redemption 2: un homme assis sur les marches d'un immeuble

Il existe plusieurs façons de composer avec la lumière de Red Dead Redemption 2. Parfois, je m’amuse avec les ombres : le personnage habite le cadrage, mais il faut attendre que la lumière change afin de le mettre en évidence.

Red Dead Redemption 2: une vue de la fenêtre d'un homme debout à l'extérieur

La réaction en ligne à mes photos prises dans Red Dead Redemption 2 est incroyable. Chaque fois que je publie mes images intrajeu dans Instagram, elles cartonnent. Quelques jours après avoir diffusé une image tirée du jeu, j’ai partagé une vraie photo, et j’ai reçu des commentaires me disant à quel point ça avait l’air vrai. Je disais : « Oui, celle‑là l’est ! »

Red Dead Redemption 2: un homme s'appuyant sur le rail surplombant un chantier naval

Le jeu me donne non seulement envie de visiter La Nouvelle‑Orléans, mais aussi d’autres coins du monde. J’ai pris un cliché près des quais de Saint Denis qui me rappelle une vieille photo de Fred Herzog prise au Canada. Le seul endroit dans le monde où il est encore possible de faire une photo de la sorte aujourd’hui, c’est au Bangladesh, au chantier de démolition navale de Dacca.

Red Dead Redemption 2: la silhouette d'un homme devant une fenêtre

Lorsque je pourrai voyager à nouveau, je filerai à New York. Il n’existe rien comme cette ville légendaire. Chaque coin de rue semble étrangement familier, comme si vous y aviez mis les pieds auparavant. Si on faisait un jeu se déroulant dans le New York des années 1950 et 1960, avec le même souci du détail que Red Dead Redemption 2, je voudrais y vivre. Ça serait génial.

ARTICLES RÉCENTS

No Articles Found