7 rituels on ne peut plus canadiens à vivre

  1. Commander un whisky avec orteil à Dawson, au Yukon. Le Sourdough Saloon du Downtown Hotel sert un cocktail Sourtoe, qui contient un vrai orteil (momifié). Le premier de ces doigts de pied appartenait à un bootlegger des années 1920, dont l’orteil, gelé, a été amputé et préservé ; de nouveaux orteils s’ajoutent grâce à des dons.

  2. Embrasser la morue et prendre un coup de screech (rhum local) à Terre-Neuve. Pubs et bars proposent la tradition loufoque du « screech-in » aux visiteurs étrangers, qui choisissent aussi souvent de manger du steak de Terre-Neuve (bref, du bologne). Quant au baiser du poisson, il s’agirait d’un clin d’œil aux souhaits traditionnels de bon voyage des marins.

25 septembre 2019
Un groupe de personnes en maillot de bain pose dans la neige avec la mascotte du bonhomme de neige du carnaval, Bonhomme Carnaval
   Photo : Audet Photo
  1. Enfiler son maillot et prendre un bain de neige au Carnaval de Québec. Braver l’hiver en bon Canadien implique qu’il ne fait jamais trop froid (même en février) pour revêtir son bikini ou son short de bain et lancer des balles de neige.

  2. Briguer une cérémonie du chapeau blanc à Calgary. Depuis 1950, la Ville accueille les visiteurs avec un célèbre chapeau de cowboy de feutre blanc Smithbilt. Le dalaï-lama, Oprah et le prince William et Kate Middleton, duc et duchesse de Cambridge, ont eu cet honneur.

Une femme en vêtements d'hiver tient un cocktail de caribou dans un verre de glace
   Photo : Dan Harper Photography
  1. Siroter un verre de caribou servi dans un verre de glace au Festival du Voyageur de Winnipeg. Fait de vin rouge, de whisky et de sirop d’érable, le caribou est né au Québec et, selon la légende, remonterait aux coureurs des bois qui se réchauffaient grâce à cette boisson forte et sucrée.

  2. Encourager les amateurs de « tubbing » à Nanaimo, en Colombie-Britannique. Les amateurs de courses de bateaux-baignoires (vous avez bien lu: des baignoires transformées en bateaux) se donnent rendez-vous en ville depuis 1967 pour participer au championnat mondial de la discipline.

  3. Déguster du sirop d’érable solidifié dans l’est du Canada. Faire de la tire sur la neige, en y versant du sirop bouilli avant de rouler le résultat sur un bâton, est une tradition bien ancrée, surtout au Québec, capitale mondiale du sirop d’érable.  

Cliquez ici pour découvrir d’autres points d’intérêt sur le thème des rituels qui nous fascinent en octobre.

ARTICLES RÉCENTS

No Articles Found