Air Canada enRoute x Maple from Canada

Les meilleures régions acéricoles au Québec —

Trois escapades pour se sucrer le bec dans la Belle Province.

Étonnamment, les régions acéricoles du Québec produisent 72 % de l’approvisionnement mondial en sirop d’érable. Mais l’ingrédient le plus célèbre du Canada ne se limite pas aux crêpes et aux excursions familiales dans les érablières. Le terroir qui donne l’or liquide du Québec abrite des régions aux paysages grandioses, aux villes historiques et aux haltes gourmandes. Nous avons demandé à trois ambassadeurs québécois de l’érable de nous révéler leurs endroits favoris dans quelques-unes des régions qui célèbrent la sève sucrée *.
 
 
 

01 juillet 2020

Montérégie

Un vignoble en Montéregie, Québec.
Clos Saragnat, Cantons-de-l'Est.   Photo : Virginie Gosselin

La Montérégie compte 2,9 millions d’entailles d’érables et englobe 11 000 km2 de vignobles, cidreries, vergers et érablières à l’est et au sud de Montréal, ce qui fait de la métropole du Québec le point de départ idéal pour une délicieuse escapade d’un jour. Selon Marc-André Royal, proprio et chef du resto Le St-Urbain et des boulangeries La Bête à Pain de Montréal, la meilleure façon de commencer votre voyage est de déguster une pâtisserie française à l’érable.
 

Le chef Marc-André Royal du restaurant Le St-Urbain.
Une assiette d'huîtres au Restaurant L'Imperial à Montéregie, Québec.
Chef Marc-André Royal - Le St-Urbain, Montréal.   Photo : Maude Chauvin
Huîtres au Restaurant L’Imperial, Granby.    Photo : Restaurant L’Impérial
  • Matin La panse pleine d’un pain brioché au sucre d’érable de La Bête à Pain, rendez-vous à la Fromagerie Fritz Kaiser, récompensée à maintes reprises pour l’excellence de ses produits, à une heure au sud-est de Montréal. Vous pourrez y acheter sirop d’érable et fromages faits sur place. Tâchez de vous garder de la place pour un déjeuner de charcuteries, fromages et autres délices du coin au charmant comptoir La Rumeur Affamée à Sutton (les brownies valent à eux seuls le détour).

  • Après-midi Dépensez les calories du matin lors d’une randonnée dans le pittoresque parc national des Îles-de-Boucherville ou le parc régional St-Bernard (où vous pouvez essayer le circuit d’orientation). Prévoyez un arrêt dans un vignoble ou une cidrerie du coin ; Royal recommande le Vignoble et Cidrerie Coteau Rougemont. « Ravitaillez-vous en Ambre du Québec ! »

  • Soirée Direction Granby pour souper à L’Impérial, où le chef François Côté sert des classiques de la cuisine française, comme la dauphine de crabe et le confit de canard. Et si vous êtes chanceux, les beignets Suzette à l’érable seront au menu ce soir-là. Retournez à Montréal et passez la nuit au chic et branché hôtel Alt, dans une chambre avec vue sur le Vieux-Port.
     
     
     

Mauricie

Deux personnes dans un canot pagayer loin de la caméra dans un lac bleu en Mauricie, au Québec.
Mauricie.   Photo : Ari Magnusson

Située à mi-chemin entre Montréal et Québec, cette région digne d’Instagram, qui produit chaque année pour 4,2 millions de dollars de sirop d’érable, n’a pas été baptisée « La belle d’à côté » uniquement en raison de sa proximité avec les grands centres. Elle est également connue pour sa scène festivalière animée, sa beauté naturelle époustouflante et ses lieux historiques, dont la ville de Trois-Rivières, fondée en 1634.
 

Objets sur le mur au Musée-POP en Mauricie, Québec.
Buveurs au Temp d'une Pint en Mauricie, Québec.
Musée Pop à Trois-Rivières.   Photo : Musée POP
Buveurs au Le Temps d'une Pinte.    Photo : Sylvain Mayer
  • Matin Sur les rives pittoresques du Saint-Laurent, Trois-Rivières regorge de pistes cyclables. Nancy Samson, originaire de la région et propriétaire de la Chocolaterie Samson, vous propose d’amorcer votre journée par une balade. (Les amateurs de randonnée et de vélo peuvent aussi opter pour le magnifique parc national de la Mauricie, tout près.) Au Caféier, régalez-vous d’un Canadien (on ne peut se tromper avec un mélange d’espresso, de sirop d’érable et de crème fouettée). Prenez le temps d’explorer les boutiques éclectiques des environs. « J’ai un faible pour la Maison Griffin Décor, à la fois boutique déco et café », avoue Mme Samson.

  • Après-midi Commandez des sandwichs gastronomiques au Buck Traiteur avant de visiter le charmant Musée POP consacré à la culture populaire québécoise. Les passionnés d’histoire ne voudront certainement pas manquer la visite de la vieille prison voisine, datant du XIXe siècle, qui comprend même un donjon. Mme Samson suggère ensuite une pause bière à la microbrasserie Le Temps d’une Pinte, ou une collation pour bec sucré, telle une mignardise feuille d’érable de sa chocolaterie.

  • Soirée Rendez-vous à l’Épi, buvette de quartier où le menu de bistrot raffiné et toujours changeant vous enchantera. Si possible, terminez la soirée par un spectacle à l’imposant Amphithéâtre Cogeco, en bordure du fleuve, avant de regagner votre chambre au charmant Hôtel Oui GO ! au cœur du centre-ville historique de Trois-Rivières.
     
     
     

Bas-Saint-Laurent, Gaspésie

Un chalet au sommet d'un éperon rocheux en Gaspésie avec de l'eau au premier plan.
Gaspésie.   Photo : Maude Chauvin

Visage maritime du Québec, ces magnifiques régions produisent plus de sirop d’érable que toute autre dans la province. Le Bas-Saint-Laurent, sur la rive sud du fleuve, est une porte d’entrée du célèbre tour de la Gaspésie, qui encercle la péninsule (pensez aux phares historiques, aux charmants villages côtiers et aux superbes couchers de soleil). C’est l’une des régions préférées de Patrice Plante, copropriétaire du Bistro L’Atelier et du restaurant Ophelia à Québec : il s’y rend chaque été.
 

Un vol de bière vu d'en haut au Naufrageur en Gaspésie.
Restaurant Chez Saint-Pierre en Gaspésie.
Le Naufrageur en Gaspésie.   Photo : Maude Chauvin
Restaurant Chez Saint-Pierre.    Photo : Maude Chauvin
  • Matin Patrice Plante recommande de commencer votre journée sur la plage de Percé. Admirez le célèbre rocher en savourant du pain frais accompagné d’un succulent fromage de la Fromagerie des Basques. Puis, visitez La Société secrète, une impression-nante distillerie située à proximité dans une ancienne église anglicane, pour un petit remontant. Il vous suggère également de faire du kayak sur la rivière Bonaventure. « Vous éprouverez un indicible sentiment de bonheur et de paix », assure-t-il.

  • Après-midi Rendez-vous à Carleton-sur-Mer pour déguster une bière de saison à l’érable au Naufrageur. Ce village est un véritable paradis gastronomique, et ses boutiques offrent de tout, champignons sauvages, lentilles, tisanes parfumées au houblon local. Après vos courses, admirez la vue en longeant la promenade de 1 km en bord de mer.

  • Soirée Terminez votre journée au parc national du Bic à l’une des tables les plus célèbres de tout le Québec : Chez Saint-Pierre, où, selon M. Plante, la chef Colombe St-Pierre vous servira un repas inoubliable concocté avec des produits de saison du terroir. Ensuite, retrouvez votre lit douillet à l’Auberge du Mange Grenouille bordée de jardins luxuriants et goûtez la vue sur le havre du Bic.
     

*Les activités commerciales reprennent dans diverses régions, mais vérifiez ce qu’il en est dans les destinations de votre choix.
 
 

Une main tenant une tasse de café fumant.
   Photo : Clay Banks (Unsplash)

Du sirop d’érable du matin au soir

  1. Remplacez le sucre dans votre café du matin par une ou deux cuillerées.

  2. Ajoutez-en dans du yogourt nature au déjeuner ou servez-en avec un plateau de fromages et de charcuteries au dîner.

  3. Une salade de verdures fraîches se marie parfaitement avec une vinaigrette à l’érable.

  4. Marc-André Royal, ambassadeur québécois de l’érable, suggère d’ajouter du sirop d’érable à vos marinades pour rehausser les saveurs de votre barbecue estival.

  5. Utilisez l’érable comme substitut du sirop simple dans les cocktails; Patrice Plante en met dans un gin gimlet classique, ainsi que dans un cocktail à base d’absinthe qu’il a baptisé Maple Beast.
     
     
     

Ces recettes vous sont proposées par

Deux ambassadeurs québécois de l’érable

Les baby back ribs à l’érable et miso de Marc-André Royal

 

 

  • 2 longes de petites côtes levées de dos

  • 175 ml de sirop d’érable

  • 10 ml de poudre de chili

  • 10 ml de paprika fumé

  • 5 ml de moutarde de Dijon

  • 5 ml de poudre d’oignon

  • 2,5 ml de poivre noir moulu

  • 15 ml de sel

  • 1,25 ml de cayenne

  • 90 ml de ketchup

  • 15 ml de vinaigre de cidre

  • 15 ml de miso
     

Recette

  • Préchauffer le four à 160 ˚C.

  • Bien mélanger tous les ingrédients ensemble.

  • Badigeonner les côtes levées de la marinade.

  • Déposer les côtes levées sur une plaque à pâtisserie ou dans un plat allant au four, ajouter environ 1 cm d’eau au fond (juste pour créer un effet humidifiant).

  • Bien recouvrir de papier d’aluminium.

  • Cuire 2 heures.

  • Servir aussitôt.
     
     

Les cocktails estivaux de Patrice Plante

 

 

Maple Beast

  • 30 ml de Courailleuse (une absinthe de la Distillerie Fils du Roy, de Saint-Arsène, au Bas-Saint-Laurent)

  • 15 ml de sirop d’érable

  • 30 ml de jus de lime

  • 30 ml d’eau froide
     

Recette

  • Agiter tous les ingrédients au shaker rempli de glaçons.

  • Passer dans un verre rempli de glaçons.

  • Garnir d’une mince tranche de concombre frais.
     
     

Maple Gimlet

  • 60 ml de gin Radoune (produit à base de champignons sauvages par O’Dwyer Distillerie gaspésienne à Gaspé)

  • 7,5 ml de sirop d’érable

  • 22,5 ml de jus de lime
     

Recette

  • Agiter tous les ingrédients au shaker rempli de glaçons.

  • Passer au tamis fin dans une coupe givrée.

  • Garnir d’une rondelle de lime.

Pour en savoir plus sur l’érable, visitez https://erableduquebec.ca/.

ARTICLES RÉCENTS

No Articles Found