Où manger et boire à Lisbonne

Partagez

Délectez‑vous des saveurs locales et de la scène vinicole émergente dans la capitale portugaise.

En 2021, la photographe et autrice Stephanie Madeira a déménagé de Toronto à Lisbonne, où elle puise une nouvelle inspiration dans la dynamique vie citadine et où elle savoure son héritage portugais, qu’elle explore. «À Lisbonne, le soleil brille plus de 300 jours par année, et la cité explose en restos et marchés publics animés, alors que les habitants du cru comme les expats’ invitent les voyageurs à prendre part à ce nouveau sentiment d’appartenance à la communauté.» 

28 Avril 2022
Restaurant Senhor Uva
Senhor Uva
  1. Senhor Uva — Dans le quartier Lapa


    Dans la vitrine, on peut lire «Légumes et vins»; voilà la devise de ce petit trésor caché sur l’une des rues résidentielles de Lisbonne. Au Senhor Uva, la chef canadienne Stéphanie Audet sublime les légumes pour concevoir des plats aussi originaux que goûteux, dans ce bel espace énergique. Cet endroit apprécié des locaux et le terrain de jeux par excellence des amoureux de vins naturels propose une carte offrant de nombreux produits de vigneronnes et de vignerons portugais prometteurs – pour commencer, essayez le vif et floral 3B ROSÉ de Filipa Pato, puis, ensuite laisser faire le sommelier. Si la salle à manger est pleine, rendez‑vous chez son petit frère, le Senhor Manuel, de l’autre côté de la rue.

A Vida Portuguesa
A Vida Portuguesa
  1. A Vida Portuguesa  — Succursales dans les quartiers de Chiado, Anjos et Cais do Sodré 


    Cette charmante boutique est reconnue pour mettre en valeur la qualité du savoir‑faire artisanal portugais. Dans cet espace aux hauts plafonds et aux armoires vitrées en bois, on offre bien plus que des souvenirs et on propose des pièces qui célèbrent la tradition portugaise. Avec une belle gamme de produits gourmets et artisanaux, allant de savons à des tissus faits main, sélectionnés selon leurs méthodes de fabrication pointues, propres à différentes régions, mon article préféré est une andorinha, une hirondelle en céramique, emblème de la culture portugaise. Conçue comme si elle prenait son envol sur le mur, elle symbolise la nostalgie de son pays d’origine – un ajout adorable pour n’importe quel intérieur. 

Flores da Pampa
Flores da Pampa
  1. Flores da Pampa  — À Mercês 


    Cet établissement à la fois resto et salle de spectacles s’apparente à une ode aux années 1970, avec ses œuvres artisanales colorées, ses disques et ses plantes vertes disséminées partout. C’est une valeur sûre pour une soirée à Lisbonne, grâce à son atmosphère relaxe, à sa cuisine de plats réconfortants aux saveurs portugaises, à la musique live et aux vins nature. Des bandes de Portugais du coin viennent y partager histoires et bouteilles de vin, sur fond musical allant de groupes africains en passant par des perfos jazz. L’endroit permet aussi aux clients d’emmener leur chien, ce qui ajoute une touche d’énergie électrisante. 

Mercado de Produtores
Mercado de Produtores
  1. Mercado de Produtores de Comida Independente  — Dans le quartier Cais do Sodré


    À Lisbonne, les samedis matins sont dédiés aux marchés publics, où des marchands aux étals démontables s’installent ici et là, dans les parcs et les squares disséminés à travers la capitale, afin d’offrir une abondante variété d’aliments et de végétaux des régions environnantes. Le Mercado de Produtores, lancé par le proprio d’une épicerie fine doublée d’une boutique de vins, ressort du lot. Le marché qui célèbre produits et aliments du Portugal se démarquant accueille une belle brochette de chefs qui proposent des raviolis chinois jusqu’aux tacos, des fromagers, des fleuristes et des boulangers. Avant de partir, passez chez Deusa, où Glediston vous fera goûter à de redoutables sauces piquantes. 

Taberna da Rua das Flores
Taberna da Rua das Flores
  1. Taberna da Rua das Flores  — Chiado


    Cet établissement, qui a déjà été un secret local bien gardé, vous fera trimer dur pour gagner son affection : avec une file d’attente qui s’étire jusqu’au bout de la rue, les places assises trouvent vite preneur. Mais, les heureux élus qui ont goûté à l’expérience culinaire de la Taberna ne peuvent s’empêcher de tout nous raconter. Dedans, le chef André Magalhães fusionne influences japonaises et ingrédients portugais produits localement, comme vous l’expliqueront les serveurs qui décrivent chacun des plats de ce menu en constante évolution. Je vous suggère de focaliser votre attention sur la portion poissons et fruits de mer du menu et de goûter à l’incontournable morue (bacalhau), une spécialité maison.