10 visites virtuelles de jardins pour égayer votre monde

De la plus éclatante des jonquilles à la plus élégante des orchidées, des chercheurs ont confirmé ce que les premiers jardiniers avaient pressenti il y a plus de 5000 ans, lorsqu’ils ont commencé à cultiver des plantes pour le plaisir : les fleurs sont des régulateurs naturels de l’humeur. Admirez certaines des plus flamboyantes espèces du monde sans avoir à vous soucier des foules (ou des allergies au pollen), grâce à ces dix visites virtuelles. Vous pourriez même y trouver l’inspiration pour votre propre jardin, que vous disposiez d’un parterre entier ou de quelques petits pots.

08 mai 2020
The Buchart Gardens, île de Vancouver, Colombie-Britannique
Les Buchart Gardens sont en pleine floraison et c’est magnifique.   Photo : whammer121736 (iStock)
  1. Buchart Gardens, île de Vancouver, C.-B. S’étendant sur 22 ha, les Buchart Gardens sont une affaire de famille. En 1912, à l’aide d’une charrette tirée par un cheval, Jennie Buchart a entamé la transformation d’une carrière de calcaire en une luxuriante oasis de verdure. Aujourd’hui, la visite virtuelle de ce lieu historique national offre des aperçus de la végétation saisonnière, ainsi que des vues saisissantes de deux mâts totémiques sculptés dans le style classique des Salish du littoral, par les maîtres sculpteurs Charles Elliot de la nation Tsartlip et Doug la Fortune de la bande Tsawout.

Royal Botanic Gardens, Kew, Richmond, Royaume-Uni
Les nombreuses visites virtuelles à Kew offrent à la fois science et splendeur.   Photo : Charlie Seaman (Unsplash)
  1. Royal Botanic Gardens, Kew, Richmond, Royaume-Uni En 1759, la princesse Augusta (mère du roi George III) a fondé un modeste jardin botanique de 3,6 ha à Kew Palace, sur les rives de la Tamise. En 2003, il a été classé au patrimoine mondial de l’Unesco et abrite aujourd’hui plus de 50 000 espèces végétales, ainsi que 350 scientifiques qui y étudient la végétation et les effets du changement climatique. Une visite à Kew, qu’elle soit virtuelle ou non, est comme un tour du monde horticole, que vous ayez envie d’explorer la diversité d’un habitat méditerranéen, de vous promener dans une forêt tropicale intérieure ou de méditer quelques instants dans un jardin de bambous japonais.

Longwood Gardens, Pennsylvanie
Réjouissez-vous des arts, de la musique et de la faune aux Longwood Gardens.   Photo : David Brooke (Unsplash)
  1. Longwood Gardens, Pennsylvanie « Our Gardens, Your Home » (nos jardins, votre maison) est le slogan pour la vaste offre en ligne des Longwood Gardens. Vous avez envie de musique ? Écoutez l’organiste principal Peter Richard Conte interpréter Aria à l’orgue, ou découvrez l’histoire de la tour sur fond sonore de carillons mélodieux. (Les cloches de Longwood peuvent être jouées de façon traditionnelle par un carillonneur, à l’aide d’un clavier à baguette et vous pourriez même tenter d’en jouer. Envie de vous salir les mains ? Apprenez à presser des fleurs, à tailler un bonsaï, créer de magnifiques agencements floraux ou un labyrinthe de plantes avec vos enfants. Vous voulez simplement admirer un magnifique éventail de fleurs ? Faites-le !

Les jardins de Villandry, France
Les jardins de Villandry sont un voyage dans le temps.   Photo : Hannes Klopper (Unsplash)
  1. Les jardins de Villandry, France Construit à la Renaissance dans la vallée de la Loire, le château de Villandry était autrefois la résidence de Jérôme Bonaparte, frère de Napoléon Ier. Ses jardins, déjà réputés en 1532, sont toujours légendaires. Choisissez votre propre aventure lors de votre virée virtuelle, que vous ayez envie d’un moment de sérénité dans le jardin d’eau, d’une visite à l’Audience, un pavillon néoclassique où au XVIIIe siècle, le marquis de Castellane donnait audience aux paysans et fermiers qui travaillaient pour lui, ou d’une promenade dans le potager ornemental où des motifs géométriques de légumes, du poireau bleu au chou rouge, créent des impressions remarquables.

Gros plan de fleurs, Chicago Botanic Garden
Faites quelques poses de yoga ou suivez un cours de photo au Jardin botanique de Chicago.   Photo : Lina Angelov (Unsplash)
  1. Jardin botanique de Chicago Prévoyez passer un peu plus de temps dans ce jardin virtuel, qui propose des cours de yoga et de photographie d’art en ligne (sans parler d’une foule d’autres ressources pratiques conçues pour vous aider à garder les pieds sur terre, notamment un guide d’activités familiales. 27 jardins et quatre espaces naturels sont également à découvrir, notamment la roseraie Krasberg Rose Garden (qui compte plus de 5000 roses), et l’Esplanade qui comprend des topiaires coniques sculpturales et une rangée de trombes d’eau, conçues par le célèbre architecte paysagiste Dan Kiley.

Statue d'une femme dans les Gardens of Villa Taranto, Verbania, Italie
Déambulez virtuellement jusqu’à vous perdre dans les jardins de la Villa Taranto.   Photo : donstock (iStock)
  1. Les jardins de la Villa Taranto, Verbania, Italie Abritant des espèces botaniques rares (dont le metasequoia glyptostroboides ou « sapin d’eau », un conifère à feuilles caduques que l’on croyait disparu), ce jardin est un don du capitaine écossais Neil McEacharn, qui a bâti une collection de plantes cueillies aux quatre coins du monde. La visite interactive comprend un bassin de fleurs de lotus et l’incontournable et spectaculaire Labyrinthe des Dahlias, avec ses 1700 plantes en fleur.

Cactus à la Huntington Library, Art Museum and Botanical Gardens à San Marino, Californie
Une virée virtuelle au Huntington comprend promenade, shopping et balado éducatif, de quoi vous divertir durant plusieurs heures.   Photo : Aurelie Faure
  1. Huntington Library, Art Museum and Botanical Gardens, San Marino, Californie Doté d’une des plus grandes bibliothèques de recherche indépendantes du monde, d’une collection d’art réputée, d’un centre de recherche, de programmes éducatifs et de 48 ha de flore, le Huntington offre une gamme virtuelle pour tous les goûts : vous pouvez écouter un balado éducatif, ajouter un peu de couleur à l’arrière-plan de vos séances Zoom avec les jardins du Huntington, concocter un mémorable cocktail à base de whisky et même faire un peu de shopping à la boutique du Huntington de chez vous.

Fleurs rouges, roses et jaunes au Keukenhof, Amsterdam
Explorer le château de Keukenhof aux côtés de son jardinier en chef, ça vous dit ?   Photo : Taylor Rooney (Unsplash)
  1. Keukenhof, Amsterdam Au XVe siècle, la comtesse Jacoba van Beieren (alias Jacqueline de Bavière), cueillait des fruits et des légumes dans le potager keukenduin, pour la cuisine du château de Teylingen. Le domaine s’est développé lors de la construction du château de Keukenhof en 1641, et ses jardins n’ont cessé de croître (7 millions de bulbes de fleurs y sont plantés chaque année et, bien sûr, il y a des tulipes). Faites une visite avec Stefan, le jardinier en chef, ou baladez-vous à votre guise entre les allées aux tulipes colorées.

Feuilles de palmier au United States Botanic Gardens à Washington, D.C.
Il n’y a pas deux visites identiques aux United States Botanic Gardens.   Photo : Seyi Ariyo (Unsplash)
  1. United States Botanic Gardens, Washington En ces temps de confinement, que ferions-nous sans Google Street View ? Nous ne visiterions pas les United States Botanic Gardens, c’est certain. Une carte virtuelle pratique permet de visiter ce musée vivant en tout temps et grâce au visionnement à 360-degrés du Conservatoire, du National Garden et du Parc Bartholdi qui changent en permanence, aucune visite n’est identique à une autre. Vous pouvez également explorer le jardin à travers de splendides photos et vidéos. Celles des orchidées sont à voir absolument.

Un ruisseau qui traverse le jardin botanique tropical d'Hawaï
Échappez-vous virtuellement dans un véritable paradis terrestre au Hawaii Tropical Botanical Garden.   Photo : MNStudio (iStock)
  1. Hawaii Tropical Botanical Garden, Papaikou, Hawaï Passez quelques instants dans un véritable paradis. La serre naturelle qu’est le Jardin botanique d’Hawaï compte des plantes exotiques, cueillies dans des forêts tropicales éloignées, poussant gentiment aux côtés d’espèces indigènes hawaïennes. Découvrez l’histoire du jardin avec une visite à distance ou entamez votre voyage au Palm Vista (qui abrite près de 200 espèces de palmiers : éventail, à queue de poisson, sagou, dattiers et bétel), puis déambulez dans le Fern Circle avant de vous retrouver soudain dans le calme de la Palm Jungle Trail, sous une forêt d’imposants palmiers Alexandra qui évoquent la majesté et le silence d’une cathédrale.

ARTICLES RÉCENTS

No Articles Found