Les 6 meilleurs endroits pour pêcher à la mouche en Colombie‑Britannique

Partagez

Sites incontournables de pêche à la mouche.

Oubliez l’ornithologie. La pêche à la mouche est actuellement en vogue. Cette activité est si branchée que Brooklyn a son propre club de pêche à la mouche. Ce sport gagne en popularité et attire de nouveaux et fervents adeptes : une journée sur la rivière à sentir les courants, choisir la mouche parfaite et lancer élégamment la ligne est à la fois méditatif, stimulant et créatif. Faire mordre un poisson est exaltant, mais l’essence de ce sport est plus complexe. C’est une expérience d’immersion dans la nature et de symbiose avec l’environnement. La pêche à la mouche renforce également le sens de la communauté, la camaraderie et elle ouvre de nouvelles frontières à explorer, comme les célèbres et limpides rivières à truites et à saumons de la Colombie‑Britannique. Voici la liste des rivières à visiter absolument, canne à pêche en main. Accrochez donc à votre porte un écriteau « parti à la pêche » et prenez la route vers l’Ouest.

15 avril 2021
Un homme pêche à la mouche dans une rivière Revelstoke
Ken Bibby, propriétaire et opérateur de Stonefly Guiding Company à Revelstoke.   Photo : Lara Shea
  1. Pêche à la mouche à Revelstoke, en Colombie‑Britannique —

    Si Revelstoke est une destination légendaire pour ses pistes de ski en hiver, après la fonte des neiges, elle gagne également en réputation en tant que haut lieu de pêche à la ligne. Dans un rayon de 50 km de la ville, vous découvrirez plus de 200 rivières, ruisseaux et cours d’eau débordant de truites arc‑en‑ciel, d’ombles à tête plate et de saumons rouges. Pour accéder à des emplacements de choix hors des sentiers battus, laissez Ken Bibby, propriétaire et exploitant de Stonefly Guiding Company, vous y conduire, à pied, en bateau ou en hélicoptère.

Le long de la rivière Adams en Colombie-Britannique
Rivière Adams.   Photo : Wikimedia Commons
  1. Pêche à la mouche sur la rivière Adams, en Colombie‑Britannique —

    Si la pêche à la truite arc‑en‑ciel vous allume, alors dirigez votre canne à pêche vers la rivière Adams, dans l’intérieur de la Colombie‑Britannique. À l’automne, ces poissons chatoyants suivent la migration des saumons rouges et se nourrissent de leurs œufs. Vos amis vous envieront, car il n’est pas rare de pêcher 100 truites par jour sur l’Adams. Laissez l’équipe de la boutique Trout Waters Fly & Tackle vous équiper en grand.

Trois hommes et une femme se rassemblent autour du poisson qu'ils ont pêché à Fernie, en Colombie-Britannique
Fernie.   Photo : Tourism Fernie
  1. Pêche à la mouche à Fernie, en Colombie‑Britannique —

    Fernie mérite bien son surnom de « ville de la truite ». La rivière Elk, toute proche, est considérée comme l’une des meilleures destinations de pêche à la mouche sèche d’Amérique du Nord. Avec ses eaux limpides et remplies de truites, l’Elk et ses affluents sont un paradis pour les pêcheurs à la ligne. En pêchant la truite arc‑en‑ciel ou l’omble à tête plate, vous ne manquerez pas d’admirer en toile de fond les magnifiques Rocheuses. Les boutiques Kootenay Fly Shop ou St. Mary Angler, à Cranbrook, tout près, sont vos points de chute pour les guides et le matériel.

Un groupe de personnes pêchant à la mouche à côté d'un pont à Terrace, Colombie-Britannique
Dans la Skeena, à Terrace.   Photo : Province de la Colombie-Britannique
  1. Pêche à la mouche à Terrace, en Colombie‑Britannique —

    Terrace est située sur les rives de la majestueuse Skeena, où l’on trouve certaines des plus belles prises de saumon et de saumon arc‑en‑ciel au monde. Cette région est recouverte d’une forêt pluviale de cèdres et de pruches anciens, enveloppée de brume, et jalonnée de cascades et de chutes d’eau. Chaque détail sensoriel crée l’ambiance pour une journée de pêche idéale. D’énormes poissons sont tirés de la Skeena. Pour vous aider à en attraper un, contactez Darren et Missy de Steelhead House, vos guides spécialisés pour la Skeena et la rivière Kitimat. Séjournez au Skeena River Lodge au bord de l’eau. Là, dans un bain chaud sous les étoiles, vous soulagerez vos avant‑bras endoloris par une journée de pêche à la ligne.

Vue aérienne des rivières qui traversent la vallée de Bella Coola en Colombie-Britannique
Amont de la rivière Dean à Bella Coola.   Photo : Wikimedia Commons
  1. Pêche à la mouche à Bella Coola, en Colombie‑Britannique —

    Située au cœur de la forêt pluviale de Great Bear, la vallée de Bella Coola est profonde, luxuriante et entourée d’imposantes montagnes enneigées. Elle abrite certains des plus beaux paysages du pays et constitue le cadre idéal pour une prise de pêche à encadrer. La légendaire rivière Dean (juste au nord de la communauté de Bella Coola) est réputée pour ses truites arc‑en‑ciel. Pendant que vous vous enfoncez jusqu’à la taille dans ses eaux, ouvrez l’œil sur les autres pêcheurs, comme les grizzlis et les ours noirs. Les Blewett du Lower Dean River Lodge connaissent cette rivière depuis plus de 50 ans. Les gros poissons font les meilleures histoires de pêche, et la salle à manger de leur auberge est le cadre idéal pour les raconter, tout en dégustant la meilleure cuisine de proximité centrée sur les produits de la ferme (et de la rivière) dans la région.

Un homme jusqu'à la taille dans les eaux de Campbell River, pêche à la mouche
Rivière Campbell.   Photo : Dolphins Resort
  1. Pêche à la mouche à Campbell River, en Colombie‑Britannique —

    Il fait bon patauger dans la rivière Cowichan de l’île de Vancouver en toute saison, inscrite au réseau des rivières du patrimoine canadien. Selon la saison, les pêcheurs à la ligne jouissent d’abondants bancs de truites arc‑en‑ciel, brunes et fardées, ainsi que de saumons arc‑en‑ciel, entre autres espèces. Une journée passée à pêcher le gros poisson peut vous creuser l’appétit. Après la pêche, rendez‑vous à l’Anglers, salle à manger du Dolphins Resort de Campbell River, pour sa cuisine haut de gamme du nord‑ouest du Pacifique et sa vue spectaculaire sur l’océan.