Célébrons les 20 ans des  Meilleurs nouveaux restos canadiens. Présentés par OpenTable. Annonce des gagnants le 3 novembre

11 voyages que notre équipe rêve de faire en 2021

Partagez

Les grands voyages, mariages et rencontres de familles et d’amis au bout du monde sont restés à l’état de projet cette année. En fait, 2020 fut plutôt l’année du camping, des voyages en voiture, des découvertes de perles méconnues pas loin de chez soi et de l’exploration de ce que le Canada a à offrir. Ce fut le temps d’explorer la planète à distance, souvent sur nos écrans, mais aussi grâce aux balados, aux livres et aux cours virtuels de cuisine. Cette période nous a aussi rappelé des souvenirs de voyage et permis de réfléchir à ce qui nous importe pour planifier nos prochaines aventures. En cette fin d’année 2020, nous rêvons aux destinations que 2021 pourrait nous réserver, et nous voyons grand. Voici les prochains voyages que prépare l’équipe d’Air Canada enRoute.

31 décembre 2020

Sicile

Dominique Lamberton, rédactrice principale

Formations rocheuses au large de la Sicile
   Photo : Flo P.

« Ce devrait être une grosse année. Mon mari et moi avions planifié un mariage de 180 invités en août, suivi d’un séjour d’exploration de deux semaines en Sicile (plages, producteurs de vins nature, escalade du mont Etna, le plus haut volcan d’Europe) à nous goinfrer de poissons et fruits de mer frais, d’arancinis et de cannoli. En réalité, 15 de nos proches ont assisté au mariage et notre voyage fut réduit à trois jours au chalet familial de mon mari à Nelson, en Colombie‑Britannique. Notre mini‑mariage et notre micro‑lune de miel incroyables ont mis un baume sur 2020, mais nous rêvons encore de Sicile. Dès que possible, nous entreprendrons notre lune de miel de rêve avec un séjour dans un gîte de campagne comme le Susafa ou le Country House Villadorata, à ne rien faire d’autre que de prendre l’apéro à la piscine. »

Équateur

Sydney Loney, directrice des contenus

Collines verdoyantes de l'Équateur
   Photo : Reiseuhu

« Tant de voyages repoussés à envisager ! Nous replanifions d’abord notre voyage de ski en famille à Banff (Les montagnes ! La poudreuse ! La fondue !). Mais je considère aussi l’équateur, ou plutôt l’Équateur. Je veux me perdre dans la forêt tropicale derrière les baies vitrées du Mashpi Lodge avant de réintégrer la civilisation pour découvrir les merveilles d’architecture, anciennes et récentes, de la capitale coloniale de Quito, le jour, et sa gastronomie en plein essor, le soir : empanadas du Somos, gnocchis au plantain du Terra : j’en salive déjà ! »

Rwanda

Ari Magnusson, rédacteur

Zebra traversant la route au Rwanda
   Photo : Kim Becker

« Après près de 12 mois de sédentarité, 2021 sera une année d’aventures au loin. Selon moi, le Rwanda est parfait: le pays est petit, montagneux, sauvage et d’une beauté à couper le souffle. Mon itinéraire de choix comprend une randonnée aux montagnes des Virunga pour faire la rencontre de gorilles adultes (à dos argenté), observer les zèbres, lions et éléphants du parc national de l’Akagera et coiffer le tout de quelques jours de repos au lac Kivu, et peut‑être même contempler le coucher de soleil en sirotant une bière sur une terrasse près de l’eau. »

Islande

Lori Morgan, responsable photo

Les personnes bénéficiant des bains thermaux en Islande
   Photo : Benjamin Rascoe

« Espérons que 2021 nous ramènera en Islande, mon mari et moi, avec les enfants cette fois. Cette île féerique de cascades, de geysers et de glaciers mérite son surnom de Terre de feu et de glace. Notre première activité sera de flâner toute la journée au Blue Lagoon, dans un bain de boue de silice. Nous nous rendrons sur la côte septentrionale pour visiter les plages de sable noir de Reynisfjara, un paysage de science‑fiction tel qu’il pourrait servir de décor à un film de la série Star Wars. Nous nous promettons de déambuler dans les rues tortueuses de Reykjavík et de faire une halte à notre café préféré de style rétromoderne. »

Tokyo

Alexis Ramlall, adjointe à la rédaction par intérim

La scène shopping lumineuse de Tokyo
   Photo : Jezael Melgoza

« Je m’offrirai un voyage au Japon en cadeau pour l’obtention de mon diplôme en 2021. Zigzaguer dans toute la ville, comme dans un jeu de Mario Kart grandeur nature, et visiter le Tokyo Disney Resort trônent sur ma longue liste d’incontournables japonais, tout comme goûter à tous ces plats de cuisine de rue alléchants, dont les takoyakis, ces boulettes farcies de poulpe. »

Naples, Floride

Gabrielle Simpson, graphiste principale, numérique

Palmiers sous un ciel étoilé à Naples, Floride
   Photo : Alex Perez

« Étant optimiste, j’ai confiance de pouvoir assister au mariage d’amis, retardé par la pandémie, à Naples. en Floride. Le grand jour sera célébré au Naples Beach Hotel & Golf Club et j’en profiterai pour explorer le jardin botanique de la ville (j’adore les plantes) et m’offrir un festin de poissons et fruits de mer au Sea Salt Naples. Pour couronner le tout, j’aimerais visiter les Keys en voiture pour goûter le soleil encore quelques jours. »

Nouvelle‑Zélande

Malcolm Gilderdale, directeur de la rédaction, contenu numérique

Un chalet pittoresque au bord d'un étang dans les collines de la Nouvelle-Zélande
   Photo : Constantino Co

« Après en avoir rêvé pendant des années, j’espère pouvoir aller en Nouvelle‑Zélande en 2021. Cette destination m’obsède depuis que j’ai vu Le seigneur des anneaux : La communauté de l’anneau pour la première fois, il y a 20 ans. J’ai déjà voyagé pour visiter des lieux de tournage (et même entraîné ma fiancée de l’époque dans Vienne pour recréer toutes les scènes d’Avant l’aube, tout est possible), mais l’idée de me retrouver dans des paysages que mon cœur de fan fini connaît déjà, cette fois avec mes deux jeunes enfants, est une joie inestimable. »

Cuba

Jacinthe Dupuis, rédactrice principale

Snorkeling avec les poissons dans les eaux chaudes de Cuba
   Photo : Ruben Ortega

« En 2021, j’espère célébrer mes 40 ans à Cuba en m’offrant d’interminables sorties de plongée libre aux environs de Cayo Santa María, parmi les meilleurs sites de plongée libre au monde, tandis que mon conjoint refera à vélo le parcours d’entraînement qu’il a suivi à l’époque où il était jeune coureur. Nous savourerons aussi pleinement la reprise des séances de natation pour bébé que notre fille appréciait tellement avant la pandémie. Le clou du voyage sera un séjour au Gran Hotel Bristol restauré, icône de l’histoire artistico‑bohème de La Havane. »

Maroc

Claire Sibonney, conseillère de rédaction

Une ville du Maroc nichée entre les palmiers et les montagnes du désert
   Photo : Mari Potter

« J’envisageais d’aller au Maroc cet automne pour un retour aux sources avec ma sœur jumelle et mes parents, tous deux nés à Casablanca. J’y suis allée seule, en reportage, pour la première fois l’année dernière et, en proie à la nostalgie, je songe à y retourner depuis que j’y ai mis les pieds. J’ai envie que mon père et ma mère me mènent au fil de leurs souvenirs d’enfance et j’aimerais leur faire découvrir des merveilles qu’ils n’ont jamais connues : écouter le son transcendant de la musique gnaoua jouée par des musiciens en chair et en os, s’asseoir au sommet d’une dune à Merzouga au lever du soleil ou survoler en montgolfière la ville rouge de Marrakech. »

Budapest

Nancy Kovacs, gestionnaire de produit et de contenu

Les personnes bénéficiant des bains extérieurs de la Hongrie lors d'une journée ensoleillée
   Photo : Victor Malyushev

« J’aspire à enfin retracer mes origines hongroises à Budapest. J’aimerais me reposer aux réputés thermes de la ville, faire un bain de culture au musée national hongrois et lever mon verre de vin blanc de la région en l’honneur de mon séjour. Mon voyage ne saura être complet sans la goulache authentique d’une des nombreux halles et une croisière fluviale sur le Danube. »

Costa Rica

Monica Ferguson, adjointe à la rédaction par intérim

Vue aérienne de la plage luxueuse du Costa Rica
   Photo : Atanas Malamov

« Je rêve depuis longtemps de visiter la luxuriante forêt tropicale et les plages de sable du Costa Rica et c’est en 2021 que j’entends m’offrir la pura vida. Le matin, je dévorerai des bols de fruits et prendrai au soleil la posture du shavasana au Nosara, sur la côte de la mer des Caraïbes. L’après‑midi, je ferai de la plongée autonome dans les eaux de la réserve biologique de l’île del Caño ou je visiterai les singes orphelins du refuge Sibu. Je pourrais même être tentée, si une poussée d’adrénaline m’assaille, de prendre une ou deux leçons de surf aux abords de la Playa Hermosa. »